XV de France : Pour Laporte, " il n'y a pas de faute "

XV de France : Pour Laporte, " il n'y a pas de faute "©Media365

Guillaume MARION : publié le jeudi 25 février 2021 à 18h10

Invité ce jeudi matin sur France Info, Bernard Laporte, le président de la FFR, a évoqué la situation actuelle du XV de France, touché par le coronavirus depuis quelques jours, avant que le report du match contre l'Ecosse ne soit acté.



Ce jeudi, Bernard Laporte est sorti du silence. Alors que les cas de personnes positives au coronavirus se multiplient au sein du XV de France, à savoir 12 joueurs (Baille, Dulin, Dupont, Haouas, J.Marchand, Mauvaka, Ollivon, Pesenti, R.Taofifenua, Villière, Vincent et possiblement Atonio) et quatre membres du staff (Galthié, Ghezal, un préparateur physique et Servat) pour le moment, le président de la Fédération française de rugby (FFR) a pris la parole sur France Info ce jeudi matin, avant que la rencontre opposant les Bleus à l'Ecosse, prévu initialement le dimanche 28 février, ne soit reportée un peu plus tard dans la journée, suite à un nouveau cas dans les rangs français. « C'est toujours difficile de savoir l'origine. On ne le sait nulle part. J'aimerais bien le savoir, pour vous dire la vérité. C'est quelque chose qui me préoccupe et je voudrais savoir réellement si quelqu'un a fauté ou pas, tout simplement », a notamment reconnu Laporte.

« Du mal à m'imaginer qu'il y ait eu une faute »

« On veut savoir comment nous en sommes arrivés là, parce que c'est vrai qu'il y a un protocole qui est très strict. Mais à partir du moment où le président de la République est contaminé, et Dieu sait que le protocole autour de lui doit être très strict, ça montre bien, encore une fois, que ce virus est difficile à maîtriser. (...) À ma connaissance, il n'y a pas de faute au sein de l'équipe, a poursuivi le président de la FFR. Je ne l'espère pas, et le premier qui mènera une enquête et qui veut savoir la vérité, c'est bien moi. Mais j'ai du mal à imaginer qu'il y ait eu une faute. D'éventuelles sanctions ? On n'en est pas encore là. Je ne veux pas parler de choses que je ne connais pas. J'ai du mal à m'imaginer qu'il y ait eu une faute. Qu'est-ce que ça veut dire une faute ? C'est sortir de la bulle ? Je peux vous garantir qu'en Italie, je n'ai vu personne sortir de la bulle. Je m'imagine qu'en Irlande, ça a été la même chose. Il faut s'adapter, c'est la vie. » En attendant, la France ne jouera pas ce week-end son 3eme match du Tournoi des VI Nations, qui pourrait avoir lieu début juillet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.