XV de France - Ollivon : "C'était héroïque !"

XV de France - Ollivon : "C'était héroïque !"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le dimanche 21 mars 2021 à 12h08

Le XV de France a fait très fort samedi soir, en renversant le pays de Galles à la dernière seconde (32-30). De quoi ravir le capitaine tricolore Charles Ollivon. 

 

Ils ont bien cru que c'était fini. Menés 30-20 par les Gallois samedi soir au Stade de France quand Brice Dulin s'est vu refuser l'essai de l'espoir à la 68e minute, en raison du carton rouge reçu par Paul Willemse, les Tricolores, finalement vainqueurs 32-30 et qui peuvent toujours remporter le Tournoi des 6 Nations, ont d'abord accusé le coup. 

"Ça a été dur dans la tête mais comme on se l'est répété dans le vestiaire et même pendant la semaine, on savait que ça allait être dur, a ensuite reconnu Charles Ollivon au micro de France 2. Il ne fallait pas surjouer, et on est restés froids. On va chercher un essai, puis un autre essai, et ça nous sourit. Quel combat, c'était héroïque ! Il fallait aller chercher le destin. Je crois qu'on n'a pas eu grand-chose pour nous, et il fallait aller chercher les choses. On a été au bout du bout, et ça a payé." 

"Cette victoire n'est pas un hasard"

Le troisième ligne toulonnais, auteur de l'avant-dernier essai des Bleus à la 77e minute, avant celui de Dulin à la dernière seconde, est ensuite revenu sur ces minutes disputées en infériorité numérique. "Il n'y a pas eu grand-chose à gérer dans ces moments-là. Il s'agissait de tout laisser sur le terrain, mais en restant dans la cadre, dans la structure. Ne pas s'éparpiller et rester sur des choses simples. Mais le jeu à 14 se travaille aussi dans la semaine. On bosse des scénarios avec un joueur de moins. Ce n'est donc pas un hasard. Cette victoire n'est pas un hasard", a insisté le capitaine des Bleus. 

Il s'est ensuite projeté sur le duel de vendredi face aux Ecossais à Saint-Denis, où il faudra s'imposer de plus de 20 points et avec le bonus offensif pour être sacré : "Il nous reste six jours à vivre ensemble et un trophée à aller chercher. C'est important de savourer ce soir mais la bascule sera très simple. On pense déjà à vendredi et tout le monde va déjà dans la même direction."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.