XV de France : L'accord concernant les joueurs à disposition lors du 6 Nations se précise

XV de France : L'accord concernant les joueurs à disposition lors du 6 Nations se précise©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le samedi 02 janvier 2021 à 11h35

Si rien n'a encore été officialisé, l'accord entre la FFR et la LNR à propos de la libération des joueurs convoqués par le XV de France lors du Tournoi des 6 Nations serait sur le point d'aboutir.

Bonne nouvelle pour le rugby français. Alors que le Tournoi des 6 Nations va rapidement animer le début d'année 2021 et doit se dérouler du 6 février au 20 mars, un accord entre la Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue nationale de rugby (LNR) devrait être trouvé d'ici peu, au sujet de la libération des joueurs français appelés par Fabien Galthié pour préparer les matchs de la compétition. Comme l'a annoncé L'Equipe et RMC Sport récemment, le sélectionneur du XV de France, qui aurait voulu 42 joueurs à disposition, devrait pouvoir compter sur finalement 37 joueurs lors des semaines de match et également sur cinq partenaires d'entraînement non-sélectionnables, au lieu des 31 joueurs prévus par la convention FFR-LNR. Ces derniers seraient alors issus des clubs de Top 14 et de Pro D2 n'ayant aucun joueur dans la liste de 37, et dans la limite d'un joueur par club.

« Si le Top 14 est fort, l'équipe de France sera forte »

Entre le désir de Galthié et la convention, un compromis semble donc avoir été trouvé plus rapidement que lors des discussions pour la mise à disposition des internationaux français pour l'Autumn Nations Cup. « Les discussions se sont très bien passées. Le but c'était que l'équipe de France puisse travailler dans de bonnes dispositions pour préparer au mieux, que ce soit le Tournoi mais aussi à moyen terme la Coupe du monde (2023 en France). Et que le Top 14 soit le plus impliqué possible. (...) Si le Top 14 est fort, l'équipe de France sera forte », a notamment expliqué Laurent Travers, le manager du Racing 92, en conférence de presse, dans des propos repris par L'Equipe. Le manager de Clermont, Franck Azéma, qui participe avec son homologue des Hauts-de-Seine aux négociations, a également été interrogé sur le sujet. « C'est en bonne voie » a simplement lâché ce dernier. Attendue, l'officialisation de l'accord ne devrait plus tarder maintenant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.