Perpignan : Le club rappelle à l'ordre ses supporters

Perpignan : Le club rappelle à l'ordre ses supporters©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 28 décembre 2021 à 21h45

Au travers d'un communiqué, après des débordements lors du match face à Castres ce dimanche, les dirigeants de l'USAP ont tancé leurs supporters.



Si la situation sportive est compliquée, Perpignan doit également composer avec ses supporters. Déjà sanctionné à deux reprises par la Commission de Discipline de la
Ligue Nationale de rugby (LNR), en septembre pour des fumigènes introduits dans le Stade Aimé-Giral lors du match face à Biarritz puis au début du mois de décembre à la suite de l'intrusion sur la pelouse d'un supporter à l'occasion de la réception de Clermont, le club catalan est encore une fois dans le viseur des instances. En effet, ce dimanche à l'occasion de la courte défaite concédée à domicile face à Castres (19-20) dans le cadre de la 13eme journée du Top 14, la cinquième arbitre de la rencontre Doriane Domejo a été la cible d'insultes sexistes et racistes de la part d'un supporter catalan. Des faits graves qui valent à l'USAP une nouvelle convocation et, fort probablement, une sanction plus lourde que les amendes dont la formation perpignanaise a écopé.

Des débordement qui « donnent une mauvaise image » de l'USAP

En réponse à cela, les dirigeants de l'USAP ont publié un communiqué dans lequel ils condamnent « fermement les injures d'un spectateur auprès des acteurs de la rencontre » et déplorent « certains comportements, contraires aux valeurs de respect et de convivialité qu'incarnent le rugby et l'USAP ». Ces derniers assurent également que ces débordements « donnent une mauvaise image » des supporters catalans ainsi que du club et « n'ont rien à faire » dans le Stade Aimé-Giral. Un rappel à l'ordre dans lequel le club catalan assure qu'il va « agir pour préserver tout ce qui fait la beauté » du rugby et « la fierté » de l'USAP. « Le stade Aimé Giral est un lieu mythique et rempli d'histoire que nous devons avant tout respecter », est-il également affirmé dans ce communiqué. « L'arbitre est un créateur de lien, un médiateur au service du jeu et de ses acteurs. Les valeurs qu'il incarne, la confiance et le respect en particulier, sont garantes de l'esprit du sport, affirme le club catalan. Et, faute de responsables de l'autorité du jeu, les principes d'équité sportive ne seraient pas mis en œuvre. » En conclusion, l'USAP « attire à nouveau l'attention de tous ses supporters sur le respect des règles d'éthique sportive ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.