Top 14 : Quelle recrue vedette pour chaque club ?

Top 14 : Quelle recrue vedette pour chaque club ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 03 novembre 2023 à 19h17

Dans l'ordre du classement après quatre journées, découvrez l'arrivée phare de chacune des quatorze équipes de l'élite française. Le Racing mais aussi Pau, surprenant leader, font particulièrement fort.



Pau : Sam Whitelock

Nouveau recordman de sélections chez les All Blacks avec 153 capes, le monument Sam Whitelock (35 ans, deuxième ligne) rejoint son frère Luke (troisième ligne).

Castres : Jack Goodhue

Il n'était pas au Mondial avec la Nouvelle-Zélande, ce qui ne fait pas moins de lui un centre d'exception (27 ans), présent en 2019. Il quitte le pays pour la première fois.

Racing : Siya Kolisi

Fidèle à sa tradition de stars, les Ciel et Blanc font fort avec l'arrivée du capitaine champion du monde Siya Kolisi (32 ans), auquel il faut aussi adjoindre le jeune arrière anglais Henry Arundell (20 ans).

St. Français : Joe Marchant

Le centre anglais (26 ans) débarque lui aussi du Mondial, où il a fini troisième avec le XV de la Rose. Il évoluait la saison dernière aux Harlequins.

Toulouse : Nepo Laulala

Les champions de France enregistrent le renfort de Nepo Laulala (32 ans), pilier des All Blacks durant la Coupe du Monde même s'il n'a quasiment joué qu'au premier tour.

LOU : Semi Radradra

L'ailier fidjien (31 ans) revient en Top 14, après un an à Toulon en 2017 puis deux saisons du côté de l'UBB.

Toulon : Leicester Fainga'Anuku

Comme son prénom ne l'indique pas, l'ailier ou centre n'est pas un espoir anglais, mais bien des All Blacks (24 ans).

UBB : Adam Coleman

L'impressionnant deuxième-ligne tongien (31 ans), nouvel international après trois ans avec l'Australie de 2016 à 2019, était également présent sur les terrains du Mondial.

Bayonne : Reece Hodge

L'arrière australien (28 ans), très déçu de rater la Coupe du Monde, n'a finalement pas manqué grand-chose.

Clermont : Marcos Kremer

Marcos Kremer (25 ans) arrive du Stade Français et a joué le Mondial en troisième ligne avec l'Argentine.

La Rochelle : Ihaia West

L'ouvreur néo-zélandais (31 ans), parti des champions d'Europe en 2022 pour Toulon, revient alors que le club a gardé sa couronne continentale sans lui.

Montpellier : Vano Karkadze

Le talonneur (22 ans), ex-Briviste, fait lui aussi partie des innombrables joueurs en provenance du Mondial, avec la Géorgie.

Oyonnax : Rory Sutherland

Le pilier gauche international écossais (31 ans) a également participé à la Coupe du Monde avec le XV du Chardon.

Perpignan : Marvin Orie

Deuxième-ligne avec les Springboks (30 ans) et donc champion du monde, certes remplaçant, il devrait faire un bien fou aux Catalans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.