Top 14 (J16) : Sept de suite pour Montpellier, Lyon prend la deuxième place, Biarritz s'enfonce à Brive

Top 14 (J16) : Sept de suite pour Montpellier, Lyon prend la deuxième place, Biarritz s'enfonce à Brive©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 29 janvier 2022 à 19h06

Pour la septième fois de suite en Top 14, Montpellier s'est imposé à l'occasion de son déplacement à La Rochelle. Lyon, vainqueur à Perpignan, s'empare provisoirement de la deuxième place quand Brive a pris le meilleur sur Biarritz au terme d'une rencontre très accrochée.



La Rochelle - Montpellier

Montpellier confirme son statut d'équipe en forme du moment ! A l'occasion de leur déplacement sur la pelouse de La Rochelle, les hommes de Philippe Saint-André sont allés chercher une septième victoire de suite en Top 14 et conforter leur place dans les six premiers du classement. Une rencontre qui a mis du temps à trouver son rythme, les 20 premières minutes n'étant ponctuées que par une pénalité d'Ihaia West. Mais, après un échec au pied de Paolo Garbisi, Cobus Reinach a sonné la révolte des Cistes à la 22eme minute. Toutefois, cinq minutes plus tard, Dillyn Leyds lui a répondu en aplatissant in extremis le premier essai des Maritimes. Paolo Garbisi a confirmé ses difficultés au pied mais s'est réjouit de voir Alexandre Bécognée forcer le passage dans la défense rochelaise pour permettre au MHR de virer en tête à cinq minutes de la pause. Un avantage conforté par un drop du buteur italien. En effet, alors qu'Ihaia West a manqué la cible juste avant la sirène, les Montpelliérains se sont montrés opportunistes avant de rejoindre les vestiaires. Alors que Ronan O'Gara a fait entrer de l'expérience en mêlée à la reprise, Ihaia West ne s'est pas trompé au moment de ramener La Rochelle à une seule longueur grâce à deux pénalités dans les dix premières minutes du deuxième acte. Mais, à l'entame du dernier quart d'heure, Mickaël Capelli a donné plus d'ampleur à l'avantage du MHR au terme d'une action initiée par une touche et une bonne inspiration de Gela Aprasidze. Ce dernier y est même allé de son essai quatre minutes plus tard, faisant apprécier sa pointe de vitesse après un jeu au pied pour lui-même. Côté Rochelais, l'objectif a alors été de réduire l'écart pour aller chercher un point de bonus défensif. Si Dillyn Leyds a rapproché son équipe à six points avec six minutes à jouer grâce à son doublé, les Maritimes ont été trop imprécis face à une défense héraultaise parfait pour espérer mieux. Grâce à cette victoire (23-29), Montpellier s'installe provisoirement sur le podium quand La Rochelle, battu pour la deuxième fois de la saison à domicile et pour la troisième fois en quatre journées, continue de reculer. Les Maritimes pourraient sortir du Top 6 ce dimanche en fonction du résultat de Clermont à Pau.

Perpignan - Lyon

Le podium, Lyon sera bel et bien assuré d'y rester à l'issue de cette 16eme journée. En effet, quelques heures après le revers de Castres à Bordeaux-Bègles, le LOU a signé une troisième victoire de suite à l'occasion de son déplacement à Perpignan. Une rencontre qui a démarré par un duel de buteurs entre Lima Sopoaga et Tristan Tedder, avec deux réussites pour le Rhodanien contre une seul pour le Catalan dans les 21 premières minutes. La pénalité marquée par le buteur de l'USAP est venue sur un en-avant volontaire de Charlie Ngatai à proximité de son en-but, faute qui a valu au centre rhodanien un carton jaune. Le LOU pensait pouvoir retrouver son vestiaire avec l'avantage au score à la suite d'un drop signé Lima Sopoaga mais, sur la dernière action du premier acte, Mathieu Acebes a fait se lever le public du Stade Aimé-Giral. Décalé par Tristan Tedder, l'ailier perpignanais est venu conclure une action lancée par un ballon porté rondement mené, offrant ainsi un avantage d'un point à son équipe à la pause. Dès la reprise, le buteur de l'USAP a ajouté trois points à courte distance mais Davit Niniashvili a très vite permis au LOU de reprendre la main. L'ailier géorgien a parfaitement suivi une percée de Charlie Ngatai pour apporter une solution de passe et aller à l'essai. Toutefois, deux minutes plus tard, Temo Mayanavanua a quitté la pelouse pour dix minutes après un plaquage avec retournement qui n'a pas été du goût de l'arbitre. Sur la pénalité qui a suivi, Tristan Tedder n'a pas tremblé pour remettre les deux équipes à égalité. Lyon aurait pu reprendre l'avantage à la 53eme minute mais Davit Niniashvili a manqué la cible sur une pénalité à 50 mètres des poteaux. Le tournant du match a finalement été le carton jaune reçu à l'heure de jeu par Matthieu Ugena. Dix minutes en supériorité numérique qui ont permis au LOU d'inscrire deux essais par Thibaut Regard juste après son entrée en jeu puis par Toby Arnold. Perpignan a poussé pour réduire l'écart, des efforts qui ont été récompensés sur la dernière action du match. Shahn Eru a forcé le passage dans la défense lyonnaise pour aplatir, Tristan Tedder arrachant le bonus défensif sur la transformation. Avec cette victoire (23-28), Lyon remonte à la deuxième place quand l'USAP ne confirme pas sa victoire à Biarritz et reste à portée de la zone rouge.

Brive - Biarritz

Les Catalans ont également vu Brive passer devant eux en parvenant à casser leur spirale négative. Après quatre défaites de suite, le club corrézien a profité de la réception de la lanterne rouge Biarritz pour retrouver des couleurs et se donner de l'air au classement du Top 14. Une rencontre qui aura été marquée du sceau de l'indiscipline avec pas moins de cinq cartons jaunes et un carton rouge à signaler. Alors que Gilles Bosch, entré très tôt en jeu en raison d'un protocole commotion pour Ilian Perreaux, a manqué l'occasion d'ouvrir le score peu avant le quart d'heure de jeu, Tornike Jalagonia a lancé le bal des cartons à la 19eme minute après avoir écroulé un ballon porté briviste. Profitant de la touche, les Corréziens ont immédiatement puni les Basques. Motu Matu'u a conclu un ballon porté conquérant avec le premier essai du match. Dans la foulée, Andres Zafra a corsé l'addition au terme d'une remontée de balle initiée par Setareki Bituniyata et d'un relais de Vasil Lobzhanidze. A huit minutes de la pause, Gilles Bosch a enfin ouvert le compteur de Biarritz mais So'otala Fa'aso'o a remis le BO la tête sous l'eau. Le troisième-ligne est ainsi venu conclure une longue séquence de possession avec un essai tout en puissance. Toutefois, la fin du premier acte a été douloureuse pour le CAB. Alors qu'Andres Zafra a écopé d'un carton jaune pour un faute grossière, les Biarrots ont immédiatement profité d'un huit de devant affaibli côté briviste avec un ballon porté qui a poussé François da Ros dans l'en-but. Sur cette même action, Lucas Paulos s'est rendu coupable d'un coup de tête à l'encontre de Josh Tyrell. Le deuxième-ligne corrézien a ainsi laissé son équipe à un de moins pour l'intégralité de la deuxième période. Mais le BO n'a pas été en mesure de tirer totalement parti de cette supériorité numérique, n'inscrivant pas le moindre point durant le deuxième acte. Alors que Thomas Laranjeira a manqué la cible à l'entame des 40 dernières minutes, Enzo Hervé a eu plus de réussite. Par la suite, Setareki Bituniyata et Gavin Stark ont tous deux écopé d'un carton jaune pour des mauvais gestes. Enzo Hervé a creusé l'écart avant de manque le coche à l'heure de jeu. Biarritz a passé la fin de match à quatorze après le carton jaune reçu par Evan Olmstead pour une entrée sur le côté d'un maul. Sur l'action suivante, Thomas Acquier a donné plus d'ampleur au succès de Brive sur un ballon porté parfaitement mené. Sur la sirène, Thomas Laranjeira a passé une dernière pénalité pour une victoire du CAB de 23 points (33-10). Un succès qui permet au club corrézien de passer devant Perpignan quand Biarritz continue sa saison difficile avec une cinquième défaite de suite.

TOP 14 / 16EME JOURNEE
Samedi 29 janvier 2022
Bordeaux-Bègles - Castres : 23-10
Brive - Biarritz : 33-10
Perpignan - Lyon : 23-28
La Rochelle - Montpellier : 29-23
21h05 : Toulouse - Racing 92

Dimanche 30 janvier 2022
18h00 : Pau - Clermont
21h05 : Stade Français Paris - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.