Top 14 (J11) : Toulouse victorieux à Bayonne, Lyon a eu chaud face à La Rochelle, Brive prolonge l'agonie d'Agen

Top 14 (J11) : Toulouse victorieux à Bayonne, Lyon a eu chaud face à La Rochelle, Brive prolonge l'agonie d'Agen©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 05 décembre 2020 à 20h06

Alors que Lyon a connu des difficultés pour dominer La Rochelle, Toulouse est allé chercher la victoire à Bayonne quand Brive a infligé un 11eme revers de suite à Agen.


Lyon - La Rochelle

Après deux succès de suite, le leader a une nouvelle fois chuté. En déplacement sur la pelouse de Lyon, La Rochelle a concédé sa troisième défaite de la saison en Top 14 et mis en péril sa place au sommet de la hiérarchie. Une entame de match compliquée sur le plan de la discipline pour les hommes de Ronan O'Gara, qui ont concédé deux pénalités dans les dix premières minutes, ce qui a fait le bonheur de Jonathan Wisniewski. Toutefois, peu avant le quart d'heure de jeu, Ihaia West a débloqué le compteur des Charentais avant que ces derniers ne profitent à plein du carton jaune reçu à trois minutes de la pause par Félix Lambey. L'international français a, en effet, payé pour ses coéquipiers à la suite d'une accumulation de fautes en peu de temps. Dans la foulée, à la suite d'une touche, les Lyonnais ont mis en place une « cocotte » qui a enfoncé la défense rochelaise, permettant à Samuel Lagrange de marquer le premier essai du match et de permettre à son équipe de retrouver son vestiaire avec deux points d'avance. La situation ne s'est pas améliorée pour le LOU avec, deux minutes après la pause, une faute d'antijeu qui a valu à Xavier Mignot un carton jaune. A treize contre quinze, les Lyonnais ont craqué car même cause, même conséquence ! Sur un nouveau ballon porté, Samuel Lagrange y est allé de son doublé. Après avoir manqué le coche, Jonathan Wisniewski a ramené son équipe à six longueurs à une demi-heure de la fin du match. Les Rhodaniens se sont mis à hausser le ton et à moins de 25 minutes de la sirène, Xavier Mignot s'est fait pardonner en forçant le rideau défensif rochelais et relancer le LOU. La fin de match a été un duel entre Jonathan Wisniewski et Ihaia West pour une victoire de quatre longueurs des Lyonnais (22-18), qui ont vu les Rochelais manquer une balle de match sur une touche à cinq mètres mal exécutée après la sirène. Si La Rochelle reste leader, sa place est fragilisée alors que Lyon remonte au cinquième rang.

Bayonne - Toulouse

Pour la première fois depuis 2012, Toulouse a su ramener la victoire de son déplacement à Bayonne. Un succès que les joueurs d'Ugo Mola ont essentiellement construit en première période... après avoir manqué l'entame du match. En effet, Joe Ravouvou s'est distingué après seulement quatre minutes de jeu en faisant parler sa vitesse. Mais la réponse toulousaine a été immédiate. En effet, deux minutes plus tard, Antoine Dupont y est allé de son essai en profitant d'un off-load bien senti de Thomas Ramos, ouvreur du soir. Si Gaëtan Germain a redonné l'avantage à l'Aviron sur une pénalité peu avant la demi-heure de jeu, Alban Placines a profité d'une bonne sortie de mêlée pour forcer le passage et donner l'avantage à Toulouse, que le troisième-ligne a eu à cœur de conforter quatre minutes après son premier essai. Bayonne a conclu le premier acte à huit longueurs grâce à une dernière réalisation de son buteur. La deuxième mi-temps a été bien moins intense, avec Toulouse qui n'a su ajouter que trois points cinq minutes après le repos. Les Bayonnais n'ont cessé de prendre l'initiative tout en gardant leur défense solide et disciplinée. Les efforts des Basques ont fini par payer à deux minutes du terme de la rencontre. Sur un ballon porté, Maxime Delonca est allé aplatir l'essai dont la transformation réussie par Gaëtan Germain a offert le point de bonus défensif à l'Aviron Bayonnais. Grâce à cette courte victoire (20-24) et un quatrième match sans défaite, Toulouse conserve la deuxième place et revient à deux longueurs de La Rochelle. Bayonne, pour sa part, concède un deuxième revers de suite et regarde plus derrière que devant au classement.

Agen - Brive

Entre deux des équipes les plus mal en point dans cette saison 2020-2021 de Top 14, il ne fallait pas forcément s'attendre à une effusion de jeu. En effet, entre des Agenais à la recherche de leur première victoire depuis le début de la saison et des Brivistes qui restaient sur six défaites de rang, l'enjeu a pris le pas sur le jeu. En effet, les 80 minutes se sont largement résumées à un duel de buteurs entre l'Agenais Hugo Verdu et le Briviste Thomas Laranjeira. Ce dernier a ouvert le score dès la 5eme minute avant de voir son adversaire lui répondre un quart d'heure plus tard. Brive a atteint la mi-temps avec une avance de trois longueurs grâce à une deuxième réalisation de son artificier à dix minutes de la pause. Peu après le repos, Thomas Laranjeira a corsé un peu plus l'addition puis Hugo Verdu a répondu à l'heure de jeu. La fin de match, tendue, a vu Brive profiter de deux fautes du SUA pour s'imposer de neuf points (6-15). Un petit succès qui fait toutefois beaucoup de bien au CAB, qui laisse la place de barragiste à Castres, qui se déplace à Pau ce dimanche et qui compte deux matchs de moins. Pour Agen, par contre, il s'agit d'une onzième défaite de rang et la question qui se pose est plus de savoir quand la relégation du club du Lot-et-Garonne sera officielle que de savoir si une chance de maintien existe encore.

TOP 14 / 11EME JOURNEE
Vendredi 4 décembre 2020
Clermont - Montpellier - 15-21

Samedi 5 décembre 2020
Bordeaux-Bègles - Racing 92 : 12-17
Lyon - La Rochelle : 22-18
Bayonne - Toulouse : 20-24
Agen - Brive : 6-15

Dimanche 6 décembre 2020
18h00 : Pau - Castres
21h05 : Stade Français Paris - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.