CM 2023 : Le rugby, le sport de la réconciliation en Afrique du Sud

CM 2023 : Le rugby, le sport de la réconciliation en Afrique du Sud©Panoramic, Media365

Guillaume Marion, Media365 : publié le samedi 28 octobre 2023 à 12h35

De par son histoire mouvementée en Afrique du Sud, le rugby semble bien plus qu'un sport là-bas. Le titre de champion du monde en 1995 sous la présidence de Nelson Mandela en est le parfait exemple.



Probablement plus qu'ailleurs, le rugby a une histoire très forte au niveau de la société en Afrique du Sud. En effet, réservé aux blancs de son introduction au 19eme siècle jusqu'à la fin de l'Apartheid (le 30 juin 1991), le rugby a finalement été l'un des symboles forts de la réconciliation entre les différentes populations du pays à la fin du 20eme siècle. Mais cela a pris du temps pour que les mentalités changent en Afrique du Sud, où les joueurs noirs ont longtemps été mis de côté. Il a notamment fallu attendre le 30 mai 1981 pour voir un premier joueur non-blanc jouer pour les Springboks, à savoir Errol Tobias. Derrière, le sacre à domicile des coéquipiers de Francois Pienaar en 1997, qui ont été vivement soutenus pendant la compétition par Nelson Mandela, a notamment permis à tout un pays de tourner une triste page de son histoire. C'est pourquoi, les joueurs de Jacques Nienaber se battent pour tout un peuple.

Les Springboks investis d'une mission

« Nous voulons simplement dire que c'est un immense honneur pour nous, en tant qu'équipe, de représenter le peuple sud-africain. C'est un honneur que peu de gens peuvent obtenir et que nous ne prenons pas du tout à la légère. Nous sommes conscients que nous venons d'une nation qui travaille dur, d'un peuple résilient. Il est vrai que notre pays connaît des temps difficiles », expliquait d'ailleurs Siya Kolisi, le capitaine des Springboks, avant le début de la Coupe du monde 2023. Après les sacres en 1995, 2007 et 2019, tout un pays espère désormais voir l'Afrique du Sud remporter un quatrième titre de champion du monde ce samedi soir (21h). Face aux All Blacks, Handré Pollard et ses coéquipiers auront fort à faire mais la nation arc-en-ciel a déjà prouvé par le passé de quoi elle était capable dans de tels rendez-vous. Si le rugby a depuis un peu perdu de sa dimension historique, un nouveau succès viendrait confirmer la politique de mixité mise en place là-bas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.