Tournée d'automne : Les All Blacks écrasent le pays de Galles

Tournée d'automne : Les All Blacks écrasent le pays de Galles©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 30 octobre 2021 à 20h28

Pour son premier match dans le cadre de la tournée de novembre, la Nouvelle-Zélande a pris le meilleur sur le pays de Galles (16-54).



Le duel des champions a débouché sur une démonstration. Vainqueurs du dernier Rugby Championship, les All Blacks ont étrillé l'équipe qui a remporté le dernier Tournoi des 6 Nations, le pays de Galles. Un XV du Poireau qui était privé de certains éléments évoluant en Angleterre en raison de la programmation de la rencontre hors fenêtre officielle, ce qui avait provoqué un torrent de critiques. Une rencontre qui était la 100eme sélection de Beauden Barrett et le demi d'ouverture néo-zélandais n'a pas tardé à fêter ça. Il n'a eu besoin que de quatre minutes pour mettre à genou la défense galloise et aplatir le premier essai de la rencontre. La rencontre a ensuite perdu de son rythme, avec notamment la sortie sur blessure à un épaule d'Alun Wyn Jones, et s'est résumée à un duel de buteurs entre Gareth Anscombe et Jordie Barrett, qui a donné dix points d'avance aux All Blacks. Mais, à six minutes de la pause, TJ Perenara s'est signalé en bonifiant une passe après contact d'Ardie Savea. Après la sortie pour dix minutes de Nepo Laulala pour un plaquage irrégulier sur Ross Moriarty, qui a cédé sa place sur blessure, Gareth Anscombe a ramené le XV du Poireau à douze points après la sirène.

Les All Blacks ont terminé très fort

Rhys Priestland a pris la suite du buteur gallois après la mi-temps et ce dernier a immédiatement répondu à une pénalité de Jordie Barrett pour maintenir l'écart. Toutefois, la défense galloise a fini par céder quatorze minutes après le repos. Prenant de vitesse ses adversaires, Will Jordan s'est construit seul un essai de haute volée. Les Gallois ne s'en sont pas laissé compter avec Johnny Williams qui a profité d'un jeu au pied parfait de Rhys Priestland pour inscrire les derniers points gallois dans cette rencontre. En effet, Ian Foster a alors lancé ses forces vives et les All Blacks sont revenus un rouleau compresseur. Dalton Papali'i a lancé la charge en sortie de maul à la 64eme minute, imité deux minutes plus tard par Sevu Reece. Ce dernier est allé conclure un échange de passes en première intention avec Ardie Savea. Anton Lienert-Brown s'est joint à la fête à neuf minutes du terme de la rencontre avant que Beauden Barrett ne vienne conclure la soirée en tirant partie d'une perte de balle galloise au milieu du terrain. Après une promenade aux Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande confirme qu'elle n'est pas venue en Europe pour faire du tourisme avec cette nette victoire (16-54). L'Italie, l'Irlande et surtout le XV de France sont prévenus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.