FFR : Laporte réélu président

FFR : Laporte réélu président©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 03 octobre 2020 à 12h37

Avec 51,47% des voix contre 48,53% pour Florian Grill, Bernard Laporte a été réélu président de la Fédération française de rugby ce samedi, pour les quatre prochaines années.



L'élection à la présidence de la Fédération française de rugby s'annonçait serrée. Et ce fut le cas ! Avec plus de 30 minutes de retard sur l'horaire prévu, les résultats ont enfin été annoncés par la Commission de surveillance des opérations électorales, et c'est Bernard Laporte, le président en poste, qui a été réélu pour un deuxième mandat de quatre ans. L'ancien sélectionneur du XV de France a recueilli 51,47% des suffrages exprimés lors de cette 151eme assemblée générale ordinaire élective où plus de 95% des clubs ont voté, contre 48,53% des voix pour son adversaire, Florian Grill.

Laporte : "Ce second mandat sera celui de l'unité"

Le président réélu a ensuite pris la parole pour un court discours de remerciement. « En tout premier lieu, je tiens à remercier tous les clubs qui m'ont donné leur confiance. Etre élu sur des promesses comme nous l'avons été en 2016 est une chose, être réélu sur un bilan est une toute autre chose. Je savoure pleinement cette réélection qui donne, à mon équipe et à moi-même, quitus du travail accompli pendant ces quatre années. Je tiens également à remercier mon équipe qui a toujours été là dans les moments joyeux comme celui-ci, mais aussi dans les moments plus difficiles. Il y en a eu, la campagne a été rude, je ne le nierai pas. Rien ne nous aura été épargné. Mais les clubs n'ont pas été dupes. La démocratie directe, indiscutable, a parlé. Mais pour moi, ce n'est pas une fin en soi. Je serai le président de tous les clubs, d'un seul rugby, un rugby français unifié. Ce second mandat sera celui de l'unité, unité autour de ce formidable événement que sera la Coupe du Monde 2023, unité autour d'un XV de France masculin retrouvé, unité autour du nombre de nos licenciés qui pour la première fois depuis dix ans repart à la hausse et pour lequel j'ai fixé un objectif ambitieux de 100 000 licenciés de plus en 2024, unité autour de tous les clubs, qu'ils soient amateurs ou professionnels et qui sont fragilisés par la crise du covid. J'appelle toutes et tous à nos réunir autour de ce qui fait notre force, la fraternité."

Un programme très ambitieux pour les équipes de France

Cette élection marque donc la fin d'une campagne qui aura été rude entre l'ancien ministre des Sports (56 ans), connu de tous, et le président de la Ligue régionale d'Ile-de-France (55 ans), inconnu du grand public. Florian Grill échoue finalement de peu, après cette campagne où les petites phrases assassines ont été nombreuses, et qui a même vu Bernard Laporte être placé en garde à vue la semaine dernière dans l'affaire de favoritisme présumé au profit du club de Montpellier, Laporte a désormais quatre ans pour mettre en place son programme, qui compte, parmi ses promesses : voir les Bleus remporter la Coupe du Monde en France en 2023, les Bleues gagner la Coupe du Monde l'année prochaine en Nouvelle-Zélande, les deux équipes de France de rugby à 7 être sur le podium des JO de Tokyo en 2021 et médaillées d'or en 2024 à Paris. Il y a du travail !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.