Snowboardcross - Pereira De Sousa : "On m'a volé ma finale"

Snowboardcross - Pereira De Sousa : "On m'a volé ma finale"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 09 février 2022 à 16h46

Deuxième à seulement seize ans en 2018, ce qui continue de faire d'elle la médaillée olympique française la plus jeune de l'histoire aux Jeux d'hiver, Julia Pereira De Sousa a déchanté à Pékin, victime d'un scénario très rageant.



Certes, toute l'attention s'est logiquement portée sur Chloé Trespeuch, après sa médaille d'argent en snowboardcross. Mais à l'inverse, sa jeune compatriote Julia Pereira De Sousa a connu une épreuve olympique bien difficile, en chutant lors de sa demi-finale alors qu'elle menait la course. Sur Eurosport, la vice-championne de Pyeongchang s'est montrée très amère : "On m'a volé ma finale, je l'ai en travers. Plus les runs passaient, plus je m'améliorais, et voilà je me fais faucher... On me touche la planche et je tombe. C'est malheureux car ce n'est pas de ma faute, je n'ai pas commis de grosse erreur." Remportant ensuite la petite finale, elle termine avec la cinquième place et ne savait pas vraiment quoi penser (pour L'Equipe) : "Je n'arrive pas à savoir si je suis contente ou déçue. Il y a un peu des deux."

A 20 ans, contre 27 ans pour Trespeuch - et 36 ans pour la championne olympique Lindsey Jacobellis -, Pereira De Sousa se dit "avant tout fière d'avoir décroché cette cinquième place" : "Je ne pensais pas arriver jusque-là. Je suis hyper contente de ce que j'ai mis en place mentalement. Je me suis battue, mais on est venue me faucher et ça s'est terminé comme ça, en une demi-seconde. Surtout que je pense qu'on aurait pu faire un très joli doublé avec Trespeuch, donc je suis très déçue. C'est très dur de se remotiver." Les "larmes aux yeux" au départ de la petite finale, elle a pu compter sur l'entraide de ses camarades : "Les autres filles m'ont pris dans leurs bras, je me suis alors dit que le sport, c'est beau. Il y a eu des petits mots qui m'ont reboostée. D'un coup, tout allait mieux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.