Lidl Starligue (J8) : Chambéry plongé dans le doute pas Nantes, Saint-Raphaël et Istres également victorieux

Lidl Starligue (J8) : Chambéry plongé dans le doute pas Nantes, Saint-Raphaël et Istres également victorieux©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 15 novembre 2020 à 18h43

Si Istres a dominé Créteil alors que Saint-Raphaël s'est imposé à Tremblay, Nantes a profité de son déplacement à Chambéry pour renouer avec la victoire.

Accroché par Montpellier puis battu par Limoges lors de leur dernière sortie en championnat il y a trois semaines, Nantes a remis les pendules à l'heure à l'occasion de son déplacement à Chambéry, qui n'a pas pu compter sur nombre de ses cadres. Face à une équipe en difficulté depuis le début de la saison, les coéquipiers d'Adrian Figueras (4 buts sur 4 tirs) ont renoué avec la victoire malgré un effectif encore chamboulé par les blessures. Kiril Lazarov (5 buts sur 5 tirs) et les Nantais ont pris le contrôle des opérations dès les premiers instants de la rencontre, menant de trois longueurs après sept minutes de jeu. Une entame de match durant laquelle Chambéry a perdu Alejandro Costoya sur carton rouge pour une faute sur Rok Ovnicek au quart d'heure de jeu. Mais c'est surtout grâce à cinq dernières minutes en première période à haute intensité, avec un 5-0 infligé aux Savoyards, que le « H » a construit sa victoire, menant de dix longueurs à la mi-temps. Mais, après avoir compté douze buts d'avance en début de deuxième période, les Nantais ont vu une jeune équipe de Chambéry emmenée par Benjamin Richert (6 buts sur 8 tirs) leur tenir un peu plus tête, l'écart ne repartant pas à la hausse dans les 20 dernières minutes. Au final, Nantes s'impose de neuf longueurs (26-35) et profité du match nul de Montpellier face à Cesson-Rennes ce samedi pour reprendre la troisième place, avec un match en plus par rapport aux Héraultais. Pour Chambéry ce troisième revers en cinq matchs maintient le club aux portes de la zone de relégation.

Istres repart de l'avant à Créteil

Avec deux nuls et deux défaites lors des quatre derniers matchs, Istres avait besoin d'une victoire pour se maintenir dans la première moitié du tableau. Face à une équipe de Créteil qui restait sur un revers à Aix, les Provençaux ont très vite pris la mesure de leurs adversaires. Grâce notamment à Guillaume Crépin (8 buts sur 9 tirs), les Istréens ont infligé un 5-0 aux Cristoliens dont l'attaque a été asphyxiée par la défense adverse, Arnaud Tabarand (10 arrêts à 36% d'efficacité) réalisant également une performance de premier plan durant la première moitié du match. Avec huit longueurs d'avance à la mi-temps, les Istréens ont patiemment géré leur avantage, ne laissant jamais les coéquipiers d'Antoine Ferrandier (10 buts sur 16 tirs) revenir à moins de quatre longueurs avant les dix dernières minutes. Une fin de match durant laquelle Créteil a mis toutes ses forces pour espérer arracher un résultat inespéré mais les Istréens ont fait mieux que tenir pour s'imposer de quatre longueurs (23-27). Un succès qui permet aux Provençaux de remonter à la septième place alors que Créteil stagne à la 13eme position avec ce troisième revers en cinq rencontres.

Saint-Raphaël tranquille à Tremblay

Après deux défaites de suite, Saint-Raphaël a profité de son déplacement sur le parquet de la lanterne Rouge, Tremblay, pour renouer avec la victoire. Si Luka Sebetic (3 buts sur 5 tirs) a ouvert la marque pour les Franciliens, ce sont bien les Varois qui ont fait la course en tête très rapidement dans la rencontre pour compter cinq longueurs d'avance à l'issue du premier quart d'heure. Un écart que les coéquipiers de Raphaël Caucheteux (7 buts sur 7 tirs) ont continué à faire grandir pour atteindre huit buts au moment de retrouver les vestiaires. Les mots de Joël da Silva, ancien entraîneur du SRVHB, n'ont pas changé la donne pour les coéquipiers de Bruno Butorac (5 buts sur 8 tirs) qui ont souvent buté sur Alexandre Demaille (16 arrêts à 42% d'efficacité) avec un deuxième acte qui a une nouvelle fois tourné en faveur d'Arthur Vigneron (7 buts sur 7 tirs). Une victoire de dix longueurs (25-35) qui permet à Saint-Raphaël de remonter au huitième rang quand Tremblay s'incline pour la cinquième fois en six matchs et reste bon dernier.

HANDBALL - LIDL STARLIGUE / 8EME JOURNEE
Vendredi 13 novembre 2020
Chartres - Ivry : 32-28
Limoges - Toulouse : 30-26

Samedi 14 novembre 2020
Montpellier - Cesson-Rennes : 28-29
Nîmes - PSG : 27-31

Dimanche 15 novembre 2020
Créteil - Istres : 23-27
Tremblay - Saint-Raphaël : 25-35
Chambéry - Nantes : 26-35

Reporté à une date ultérieure
Aix - Dunkerque

Vos réactions doivent respecter nos CGU.