OM - Veretout : «On veut tous aller à Dublin»

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 30 avril 2024 à 10h10

Jordan Veretout s'attend à une véritable "bagarre" face à l'Atalanta Bergame en demi-finale aller de la Ligue Europa (jeudi, 21 heures). Dans un entretien accordé à La Provence, le milieu de terrain a mis en avant l'ambition du club phocéen d'atteindre la finale de la compétition, prévue le 22 mai prochain à Dublin.

L'OM veut aller au bout en Ligue Europa. 7ème de Ligue 1 et victorieux de Lens dimanche à l'Orange Vélodrome (2-1), le club phocéen va retrouver l'Europe dans 2 jours, à l'occasion de la demi-finale aller de Ligue Europa contre l'Atalanta Bergame. Et avant cette manche aller à Marseille, Jordan Veretout s'est confié à nos confrères de La Provence, alertant sur le style de jeu connu de son futur opposant. Ancien milieu de la Fiorentina et de l'AS Rome, il a appelé à se méfier du collectif entraîné depuis 8 ans par Gian Piero Gasperini. "Le coach a un système caractéristique, il ne prend que des joueurs qui peuvent se fondre dans ses principes. Tout le monde fait les efforts avec un marquage individuel sur tout le terrain, des courses... C'est la bagarre, et ils aiment ça ! À nous de pouvoir répondre", a-t-il affirmé.

"On ira jusqu'au bout"

Estimant que le collectif était la vraie force de l'Atalanta, Veretout a aussi reconnu la faute des joueurs de l'OM dans le manque de stabilité observé à Marseille, avec ne serait-ce que sur cette saison 4 différents entraîneurs. "Si les coaches sont partis, c'est en grande partie à cause de nous. Il faut le dire, se remettre en question. On n'a pas ce qu'il fallait quand il le fallait. Le plus facile, c'est de faire partir le coach car changer tous les joueurs est beaucoup plus compliqué", a jugé l'international tricolore. Avant les "duels permanents" prévus contre une Atalanta qui rappellera forcément le style Igor Tudor, la confiance sera tout de même de mise pour les joueurs de Jean-Louis Gasset à en croire un Veretout, motivé à étendre le beau parcours de l'OM dans le tournoi.

Si il aurait préféré "recevoir au match retour" en raison de l'avantage conféré par le soutien du Vélodrome, il a fixé l'objectif à une finale de cette Ligue Europa (face à l'AS Rome ou le Bayer Leverkusen en cas de qualification). "Sortir Benfica, ce n'est pas rien. Maintenant, c'est l'Atalanta ! Et on ira jusqu'au bout", a-t-il lancé, avant de continuer dans la même veine : "On veut tous aller à Dublin".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.