OM : Moumbagna et Onana visés par balles en voiture !

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 20 mai 2024 à 17h25

Le retour à Marseille a été musclé pour Faris Moumbagna et Jean Onana.

La violence des attaques contre les joueurs de l'Olympique de Marseille a franchi un nouveau palier dans la nuit de dimanche à lundi, puisque les voitures de Faris Moumbagna et Jean Onana ont été directement visées par balle au sortir de la Commanderie (le centre d'entraînement de l'OM), alors que ces derniers venaient récupérer leurs véhicules au retour de leur déplacement au Havre (victoire 2-1 pour le compte de la 34e et dernière journée de Ligue 1).

"Ils sont en bonne santé mais extrêmement choqués"

Selon les informations relayées par BFM TV, les deux internationaux camerounais n'ont pas emprunté la sortie principale, justement pour éviter les tentatives de guet-apens. Ils auraient tout simplement échappé au pire, ne s'en sortant qu'en appuyant au plus fort sur l'accélérateur. La police judiciaire de Marseille a ouvert une enquête et enjoint le club à ne pas communiquer pour le moment, afin de ne pas entraver le travail des forces de l'ordre.

Le jeune Bamo Meïté (22 ans), qui suivait dans une troisième voiture du club, était un témoin privilégié de la malheureuse scène mais n'a pas été attaqué - Moumbagna comme Jean Onana ne sont pas beaucoup plus âgés, respectivement 23 et 24 ans. "Ils sont parvenus à s'extraire de cette tentative d'agression sur le chemin de leur domicile, ils sont en bonne santé mais extrêmement choqués, tout comme le club qui est en lien constant avec tous ses joueurs mais aussi avec les autorités compétentes", précise une source interne à nos confrères du Parisien. D'après L'Equipe, les portières côté conducteur ont été directement impactées et il est clair que les malfaiteurs connaissaient les horaires (vers 4h du matin, en l'occurrence) et le trajet utilisés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.