Barça : Dembélé copieusement sifflé

Barça : Dembélé copieusement sifflé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 17 février 2022 à 22h30

Ousmane Dembélé n'avait plus joué au Camp Nou depuis le 18 décembre. Refusant depuis de parapher un nouveau contrat, ce qui le rend libre, il a été accueilli comme il se doit par ses propres supporters, face au Napoli.



Ousmane Dembélé, entré en jeu en seconde période lors de Barça - Naples jeudi (1-1 en barrages de Ligue Europa), a été hué par les supporters catalans. Jordi Cruyff, fils de Johan, ancien joueur et désormais à la direction du club au côté du président Joan Laporta, a tonné (pour Movistar) : "Il faut supporter tous les joueurs qui portent le maillot, du premier au dernier jour. Parfois, les choses ne vont pas dans le sens qu'on veut, il n'a pas renouvelé son contrat mais si le coach l'utilise, il faut le soutenir lorsqu'il joue." Le capitaine Gerard Piqué est aussi venu au secours du Français : "Je ne sais pas à quel point ça l'affectera. Les gens sont libres de s'exprimer comme ils le veulent, mais siffler, ça ne sert à rien. Je comprends que certains soient ennuyés de la situation, mais les sifflets dérangent et font mal."

Xavi, lui, se dit persuadé qu'Ousmane Dembélé "transformera les sifflets en applaudissements". Le coach du FC Barcelone constate d'ailleurs que ça a déjà été le cas au fur et à mesure : "Je vais m'en tenir à ça. Le public m'a ignoré, il est souverain et c'est lui qui décide." Pierre-Emerick Aubameyang, en revanche, a fêté sa première titularisation, après être entré deux fois en jeu en Liga : "Il a eu un peu de mal à s'associer avec ses coéquipiers, mais il a mis une pression intense et ça nous manquait. Il marquera bientôt, il est très bon." Ousmane Dembélé et Pierre-Emerick Aubameyang avaient déjà partagé 18 minutes dimanche lors du derby chez l'Espanyol (1-1), plus de quatre ans après leur dernière association à Dortmund en 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.