PSG - Galtier : "Nous avons le devoir de finir premiers"

PSG - Galtier : "Nous avons le devoir de finir premiers"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 01 novembre 2022 à 20h02

A la veille du déplacement sur la pelouse de la Juventus Turin en Ligue des Champions (mercredi, 21 heures), Christophe Galtier s'est présenté en conférence de presse en compagnie de Sergio Ramos. Le coach du club de la capitale a martelé l'ambition de finir en tête du groupe afin de possiblement bénéficier d'un tirage "plus clément" en 8ème de finale de la compétition.


Une première place à assurer pour le PSG. Leader de son groupe avec le même nombre de points que Benfica (11) et une meilleure différence de buts (+8 contre +4), le club de la capitale n'ira pas à Turin en touriste, malgré les forfaits de Presnel Kimpembe, Keylor Navas ou la suspension de Neymar. "On connaît les conséquences lors des tirages quand on finit second. Nous avons cette ambition sportive. On en a parlé avec les joueurs, on est concentrés. Les gens peuvent penser que ce sera un match moins accroché. Non, ce ne sera pas le cas. Nous avons le devoir de finir premiers pour attendre un tirage plus clément", a clamé Christophe Galtier ce mardi soir dans des propos relatés par RMC Sport. Conscient de l'attente autour du club, un fait logique "quand on voit comment est composé notre effectif", il a estimé que Paris était "tout proche de gagner un trophée" avec l'espoir que ce soit cette année dans la reine des compétitions de clubs.

"Des positionnements ne sont pas bons, pas respectés"

Soulignant "l'orgueil" et "la fierté" d'une Juventus Turin déjà éliminée, qui "a manqué de réussite" sans avoir son équipe-type dans la compétition, le natif de Marseille s'est montré peiné par la situation de la Vieille Dame sans pour autant oublier les carences de son équipe, qui a encaissé 5 buts lors des 2 derniers matchs face au Maccabi Haifa (7-2) et Troyes (4-3). "J'étais très agacé à la suite des deux derniers matchs. Des positionnements ne sont pas bons, pas respectés. C'est une question d'engagement, parfois de sacrifice", s'est exprimé Galtier concernant les buts concédés sur phases arrêtées. Expliquant avoir travaillé avec ses joueurs, il a appelé à une grande vigilance. "On perd beaucoup de deuxièmes ballons dans la surface sur les coups de pied arrêtés. C'est un manque de concentration, un manque d'investissement. Il faut y remédier. La Juventus a marqué beaucoup de buts sur coups de pied arrêtés", a-t-il assuré.

Alors, le déséquilibre peut-il être une solution pour Paris ? Pas aux yeux du technicien, qui a tout de même admis que Paris avait "des profils et une manière de jouer qui fait qu'il va y avoir du déséquilibre à certains moments". Selon lui, le PSG doit s'améliorer dans sa réaction à la perte du ballon et Galtier a dessiné les contours d'une progression possible. "Un engagement plus important et peut-être avec un peu plus de métier, avec des fautes tactiques pour enrayer des transitions qui peuvent être dangereuses". Rendez-vous mercredi soir face à la Juventus Turin afin d'en avoir un aperçu sans doute plus net.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.