Ballon d'Or : À quand remonte le dernier sacre d'un Français ?

Ballon d'Or : À quand remonte le dernier sacre d'un Français ?©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le mercredi 03 novembre 2021 à 18h00

Depuis sa création en 1956, le Ballon d'Or a été remporté par 44 joueurs au moins une fois. Parmi les sacrés, on dénombre notamment quatre Français.


Le Ballon d'Or reste la récompense individuelle suprême. Depuis sa création, en 1956, ce trophée a pris une importance considérable dans le domaine médiatique. Avant la remise de l'édition 2021, prévue le lundi 29 novembre au Théâtre du Châtelet à Paris, l'occasion est belle de se pencher sur les précédents lauréats tricolores. Remporté par 44 joueurs au moins une fois, le Ballon d'Or a été décerné à quatre Français jusqu'ici : Raymond Kopa, Michel Platini, Jean-Pierre Papin et, le dernier en date, Zinédine Zidane.

Alors milieu offensif du Real Madrid, Raymond Kopa a devancé ses poursuivants pour ce titre qui récompensait alors le meilleur footballeur européen évoluant en Europe, en 1958. Il a notamment pris le meilleur sur un autre Français cette année-là, Just Fontaine, élément du Stade de Reims. Afin de revoir un élément tricolore sacré, il faudra patienter jusqu'à 1983 et la période de domination exercée par Michel Platini. Très performant sous le maillot de la Juventus Turin, Platini a remporté une première fois le trophée, avant d'enchaîner sur deux nouveaux sacres, en 1984 et 1985. Ainsi, il est devenu le premier joueur de l'histoire à remporter le Ballon d'Or trois fois de suite. Six ans plus tard, en 1991, c'est un nouveau Français qui s'est hissé au sommet : Jean-Pierre Papin, malgré la défaite de l'OM en finale de la Ligue des Champions face à l'Étoile rouge de Belgrade (0-0 ; 5 tirs au but à 3).

Platini, le premier sacré trois fois de suite

À partir de l'année 1995, le Ballon d'Or a pu revenir à n'importe quel joueur évoluant en Europe, peu importe sa nationalité. C'est donc un tournant tranché dans l'histoire de cette récompense individuelle qui ne cesse d'alimenter les débats. Des débats, il n'y en a pas eu quand, en 1998, Zinédine Zidane est devenu le quatrième et dernier Français à triompher, se plaçant devant Davor Suker et Ronaldo. Auteur de deux buts en finale de la Coupe du monde 1998 remportée par le France contre le Brésil (3-0), Zidane a été sacré avec un total de 244 points, ne laissant que peu de place à ses deux opposants (68 et 66 points). Après son départ de la Juve pour rejoindre le Real Madrid en 2001, le natif de Marseille ne remportera plus la récompense, malgré le sacre avec les Bleus lors de l'Euro 2000. Il sera devancé de peu par Luis Figo (197 points contre 181).

Après les podiums d'Henry, Ribéry et Griezmann, une chance pour Benzema ?

Lors des dernières années, trois Français se sont hissés sur le podium : Thierry Henry (Arsenal), par deux fois (deuxième en 2003, troisième en 2006) ; Franck Ribéry, très performant avec le Bayern Munich (troisième en 2013) et également Antoine Griezmann, qui avait su afficher un niveau éclatant sous le maillot de l'Atlético de Madrid (troisième en 2016 et 2018). Parmi les 30 nommés pour l'édition 2021, c'est Karim Benzema qui, sur le papier, présente le plus de garanties d'un possible sacre côté tricolore. Même si l'élimination des Bleus en huitièmes de finale du dernier Euro pourrait sérieusement être à déplorée, le capitaine du Real Madrid, auteur de prestations abouties depuis plusieurs saisons, a reçu le soutien d'un certain Zinédine Zidane. "On a un joueur qui mérite de gagner ce Ballon d'Or. Un joueur qui est incroyable : Karim. Là, c'est le moment. Parce qu'il est au-dessus. C'est un moment important pour lui, j'espère qu'il pourra être récompensé par ce Ballon d'Or", a expliqué l'ancien coach du club merengue, et de Benzema, en octobre dernier au micro de Téléfoot. Alors que les votes des journalistes internationaux sont clos depuis la semaine dernière, il va donc falloir patienter jusqu'au 29 novembre afin d'être fixé sur l'identité du lauréat de l'édition 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.