Paris FC : Le coup de gueule du président Ferracci contre Bordeaux

Paris FC : Le coup de gueule du président Ferracci contre Bordeaux©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 02 août 2022 à 08h50

En marge de Sochaux - Paris FC, le président de ces derniers Pierre Ferracci a évoqué la situation de Bordeaux, finalement maintenu en Ligue 2, et a poussé un coup de gueule à ce sujet.



Décidément, le cas de Bordeaux continue de faire beaucoup parler. Alors que le club girondin évoluera bien en Ligue 2 cette saison et va également repartir « d'une feuille blanche », comme l'a déclaré le président Gérard Lopez, certains de ses confrères des autres équipes de deuxième division semblent trouver cela regrettable qu'une telle situation ait eu lieu. Ainsi, en marge du déplacement du Paris FC à Sochaux lundi soir (0-0), c'est Pierre Ferracci qui a pris la parole à ce sujet pour pousser un petit coup de gueule contre la formation fraichement reléguée de Ligue 1 et qui a longtemps bataillé avec la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du football français, cet été. « À un moment donné, il faut des sanctions pour les dirigeants qui ne respectent pas les règles. On peut être en Ligue 2 et ne pas faire de chantage au dépôt de bilan », a notamment lancé le président du PFC.

Ferracci réclame des sanctions

« Il y a des clubs historiques qui sont descendus en National, qui n'en sont pas morts, qui n'ont pas déposé le bilan. Les actionnaires en ont payé le prix. Il ne faut pas faire du chantage à l'emploi aussi, il faut le maintenir chaque fois qu'on le peut, là aussi c'est le rôle des actionnaires. (...) Qu'il n'y ait pas de fausses polémiques là-dessus, parce que je vois immédiatement l'idée de transformer le club des Girondins en martyr, a par la suite enchaîné Ferracci, au micro de beIN Sports. Non, il est bien en Ligue 2, mais il faut aussi qu'à un moment donné ceux qui ne respectent pas les règles en payent un petit peu le prix. » En attendant, en Gironde, Bordeaux se prépare à repasser devant la DNCG avec l'espoir d'avoir enfin leur feu vert pour recruter et ainsi bâtir un effectif à la hauteur des ambitions du club, qui reste sur un match nul contre Valenciennes (0-0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.