Rennes : Une défense loin d'être souveraine et coûteuse en points

Rennes : Une défense loin d'être souveraine et coûteuse en points ©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365 : publié le samedi 09 décembre 2023 à 15h30

Alors que Rennes reçoit ce samedi Monaco dans une des affiches de la 15eme journée de Ligue 1, le club breton a laissé échapper trop de points depuis le début de la saison en raison d'une défense pouvait être déficiente.



Rennes doit relever la tête. Alors que Julien Stéphan a récemment pris le relais de Bruno Genesio, le club breton reste sur une seule victoire lors des sept derniers matchs disputés en Ligue 1 lors de la réception de Reims le 26 novembre dernier. Le revers concédé le week-end dernier sur la pelouse de l'Orange Vélodrome face à Marseille a été symptomatique des difficultés rennaises depuis le début de la saison, notamment dans le secteur défensif. En effet, très rapidement, Christopher Wooh a commis une faute tout à fait évitable sur Iliman Ndiaye et offert le penalty ayant permis à Pierre-Emerick Aubameyang d'ouvrir le score. La passivité de l'arrière-garde bretonne peu après l'heure de jeu face à Azzedine Ounahi n'a fait que confirmer la tendance et sceller le sort de la rencontre, les Rennais laissant alors échapper un point potentiel. Depuis le début de la saison, ce sont pas moins de neuf points que le club d'Ille-et-Vilaine a vu lui échapper en raison des errements de sa ligne défensive. Cela a commencé dès la 3eme journée et la réception du Havre. Le 27 août dernier, alors que les Rouge-et-Noir s'acheminaient vers une victoire contre des Normands réduits à dix, un erreur de jugement de Jeanuël Belocian puis un manque de communication avec Arthur Theate ont facilité la vie de Nabil Alioui et fait perdre deux points potentiels à Rennes.

Stéphan ne sera pas patient longtemps

Rebelote un peu plus d'un mois plus tard, lors d'un déplacement à Lorient dans le cadre de la 9eme journée, avec Warmed Omari dans le plus mauvais rôle. En effet, avec un but contre-son-camp et un contrôle manqué ouvrant la porte à Isaak Touré, le défenseur de 23 ans a plombé son équipe avec trois points potentiels qui sont partis en fumée. Dès la semaine suivante, lors de la réception de Strasbourg, Steve Mandanda a été abandonné par sa défense à l'entame des dix dernières minutes. Une frappe quasiment anodine signée Kevin Gameiro a permis à Lebo Mothiba se présenter seul face au gardien du Stade Rennais, qui a perdu son duel. Une série noire qui s'est poursuivie à Nice à peine une semaine plus tard. Cette fois, il est question d'une intervention manquée de Lorenz Assignon dans sa surface permettant à Terem Moffi d'ouvrir le score. Le deuxième but des Aiglons est ensuite venu d'un coup franc direct de Sofiane Diop, directement consécutif à une faute de Warmed Omari, qui a écopé d'un carton rouge. Si le Stade Rennais avait fait preuve d'un peu plus de réussite, ce sont donc neuf points qui se seraient ajoutés à son total et le club breton ne végéterait pas dans la deuxième moitié du classement de Ligue 1. Face à Monaco, les joueurs de Julien Stéphan devront retrouver de la sérénité alors que leur entraîneur avait annoncé après le revers à Marseille souhaiter les voir « apprendre vite ». Le temps est déjà compté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.