PSG : Donnarumma dans l'œil du cyclone

PSG : Donnarumma dans l'œil du cyclone ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365 : publié le dimanche 03 décembre 2023 à 18h30

Après les erreurs commises contre Monaco puis Newcastle, Gianluigi Donnarumma s'est une nouvelle fois fait remarquer dans le mauvais sens ce dimanche au Havre. Pour le gardien italien, qui était déjà la cible de critiques, la situation ne s'arrange pas.



Les temps sont durs pour Gianluigi Donnarumma. Le gardien international italien du PSG (60 sélections) a une nouvelle fois donné du grain à moudre à ses détracteurs ce dimanche à l'occasion de la victoire du club de la Capitale sur la pelouse du Havre dans le cadre de la 14eme journée de Ligue 1. Fautif le week-end dernier sur l'égalisation monégasque, Takumi Minamino ayant tiré le maximum d'une relance manquée, l'ancien gardien de l'AC Milan n'avait pas rassuré lors de la réception de Newcastle en Ligue des Champions. Pas assez efficace sur une frappe de Miguel Almiron, le natif de Castellamare di Stabia avait relâché le ballon dans les pieds d'Alexander Isak, qui n'avait plus qu'à pousser le ballon dans la cage abandonnée. Mais la mésaventure de Gianluigi Donnarumma ce dimanche en terre normande pourrait être celle de trop. Dans un début de match agité pour le club de la Capitale, qui a eu du mal à juguler les vagues offensive havraises puis qui a perdu sur blessure Fabian Ruiz, le gardien international italien a abandonné ses coéquipiers dès la 10eme minute. Parti dans le dos de la défense parisienne sur un dégagement signé Etienne Youté, Josué Casimir a vu le numéro 99 du PSG sortir maladroitement de sa surface.

Tenas, une menace pour Donnarumma ?

Au moment de dégager le ballon, ce dernier a heurté l'attaquant havrais. L'arbitre n'a pas hésité pour sortir le carton rouge à l'encontre d'un Gianluigi Donnarumma visiblement furieux. Trois matchs manqués consécutivement qui viennent ternir le bilan de l'Italien cette saison, qui semblait sur la bonne voie, mais qui ne semblent pas motiver Luis Enrique à changer d'avis. « Il y a eu une erreur avec la ligne de défenseurs, a déclaré l'entraîneur du PSG au micro de Prime Video. On a été distrait et il a essayé d'intervenir, mais l'attaquant était devant lui. ». En conférence de presse, le technicien espagnol a ensuite pris la responsabilité de l'erreur commise par son gardien, assurant qu'il lui demande « de jouer ainsi sur les longs ballons adverses ». Mais ce qui pourrait le plus nuire à Gianluigi Donnarumma, c'est la prestation d' Arnau Tenas dans la cage parisienne ce dimanche. Keylor Navas étant blessé au dos et indisponible, c'est le jeune gardien espagnol de 22 ans qui a fait son entrée pour ce qui reste son premier match au plus haut niveau, après avoir disputé 58 matchs avec la réserve du FC Barcelone entre 2019 et 2023. Avec huit arrêts, souvent de grande classe, l'Espagnol pourrait avoir marqué des points. En tout cas, il devrait être titularisé le week-end prochain face à Nantes avant le retour de « Gigio » le 13 décembre à Dortmund pour un match absolument crucial concernant la suite de la saison du PSG. Plus que jamais, l'Italien n'aura pas le droit à l'erreur, sous peine de perdre tout le crédit qui lui reste auprès de son entraîneur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.