L1 (J30) : Monaco prend la deuxième place à Brest

Franck Guidicelli, Media365, publié le dimanche 21 avril 2024 à 19h03

Dans ce duel de haut de tableau, l'AS Monaco (3e) s'est imposé sur la pelouse de Brest (2e) grâce à des buts de Zakaria et Minamino. Le club du Rocher est désormais le nouveau dauphin du PSG.

Sans trembler et très logiquement, Monaco s'est imposé à Brest (2-0) grâce à des buts de Zakaria et de Minamino. Les Brestois ont eu beaucoup de mal à se montrer dangereux par manque d'imagination et peut-être aussi à cause de l'absence de leur maître à jouer, Pierre Lees-Melou. Une défaite qui fait glisser Brest au classement derrière l'ASM qui récupère la place de dauphin. Seul point noir pour cette fin de saison pour Monaco, deux expulsions évitables en toute fin de match.

Le bijou de Zakaria

Match de haut de tableau entre Brest et Monaco avec la place de dauphin en jeu. Les Bretons agacés par leur dernière défaite à Lyon, voulaient repartir de l'avant pour bonifier leur saison extraordinaire face à des Monégasques qui souhaitaient profiter de l'occasion pour passer devant leurs hôtes au classement. Des Monégasques en pleine forme qui restaient sur une série de 6 matchs sans défaite. L'enjeu pour les Brestois était clair : prendre trois points et conforter leur place de deuxième en reléguant l'ASM à 4 points. Le début de match était plutôt à l'avantage de Monaco qui poussait sur son côté gauche avec Minamino notamment mais le jeu s'équilibrait rapidement et les Brestois plantaient aussi quelques banderilles avec de nombreux centres qui ne trouvaient pas preneur. Deux équipes qui allaient de l'avant mais trop d'imprécisions dans le dernier geste permettaient aux gardiens de but de passer un après-midi tranquille. Satriano s'offrait la première action dangereuse sur une frappe à peine trop croisée de 20 mètres (19ème). Quasiment dans la foulée, Fofana répondait d'une frappe croisée qui manquait le cadre (25ème). Brest se montrait alors de plus en plus entreprenant mais sur un manque de concentration allait encaisser un très joli but. Suite à un contact dans la surface brestoise entre Minamino et Le Cardinal, les Bretons s'arrêtaient de jouer et le ballon était mal dégagé. Zakaria en héritait et il en profitait en enroulant parfaitement sa frappe dans la lucarne opposée de Bizot pour ouvrir le score (0-1, 39ème). L'ASM pouvait rentrer aux vestiaires en position très favorable avec ce but d'avance.

Fin de match très confuse

Les Brestois devaient donc revenir rapidement dans le match en début de seconde période mais c'est tout le contraire qui se passait. Monaco doublait la mise rapidement par Minamino qui était à la réception d'un bon centre de Diatta qui avait réussi son une-deux avec Akliouche au préalable (0-2, 49ème). Un second but qui mettait un grand coup au moral des Bretons qui ne parvenaient pas à réagir. Les Monégasques se mettaient alors en position de gestion en ne prenant plus aucun risque et en tentant éventuellement de placer quelques contres. Incapables de se montrer dangereux, les Brestois tentaient des frappes lointaines, sans succès. Balogun était même tout proche de corser l'addition mais Bizot gagnait son duel (80ème). Semblant en difficulté physiquement, Brest devait se résoudre à enchainer avec une seconde défaite d'affilée. À noter tout de même une fin de match très confuse avec beaucoup de tension et deux expulsions du côté monégasque pour des gestes d'humeur, Ben Seghir (90ème+1) et Singo (90ème+5). L'essentiel pour l'ASM était bien d'avoir réussi à prendre trois points lui permettant de s'installer à la deuxième place de la L1 avant un enchainement cette semaine très important pour la suite, réception de Lille et déplacement à Lyon. Pour Brest, c'est un vrai coup d'arrêt et il va falloir lutter jusqu'au bout pour arracher une place en Ligue des Champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.