Troyes : Rami fait encore le show

Troyes : Rami fait encore le show©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 30 novembre 2021 à 13h48

Après son grand retour à Marseille, Adil Rami a encore régalé en zone mixte, avec des punchlines bien senties dont il a le secret.



Il avait sans doute rêvé d’un autre retour à l’Orange Vélodrome. Plus de deux ans après son départ de l’OM, Adil Rami a effectué son retour dans une enceinte à huis clos dimanche soir lors du match de clôture de la 15e journée entre le club phocéen et son équipe de Troyes, battue 1-0 et qui a enchaîné un troisième revers consécutif et un quatrième match d’affilée sans victoire. Et le champion du monde n’a pas pu terminer le match, cédant sa place à Renaud Ripart à la 79e minute, quelques instants après le but de Pol Lirola, en raison d’une gêne aux ischio-jambiers.

"Je ferme quelques bouches"

Mais cela ne l’a pas empêché de faire à nouveau le show devant les micros et les caméras en zone mixte. Notamment à l’heure d’évoquer son retour en Ligue 1 après des expériences contrastées en Turquie (Fenerbahce) et au Portugal (Boavista). "Ça me fait plaisir, ça confirme mon caractère et mon comportement. Dans un mois, j’ai 36 ans, c’est une longévité importante dans le monde du foot. La saison n’est pas finie, mais je ferme quelques bouches. Il y en a qui aiment bien les gossips dans les toilettes et il y a la réalité. Et la réalité, c’est que je suis un bosseur, avec mon sourire", a-t-il ainsi tenu à rappeler.

"Je ne suis pas un fayot"

Avant d’assurer qu’il était bien blessé : "Quand je sors, c’est qu’il y a un truc. Je ne suis pas un fayot, hein. Sérieusement, ce n’est pas un caca dans la culotte. J’ai senti un petit truc, ouais j’ai un petit truc, je vais avoir un truc c’est sûr. Et ouais, la viande elle est un peu… C’est l’ischio. J’étais bien en plus." Du Adil Rami dans le texte, lui qui avait déjà amusé la galerie avec une nouvelle histoire d’extincteur, comme lors de la Coupe du monde victorieuse des Bleus en Russie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.