PSG : Nicolas Sarkozy et son fils Pierre ont-ils joué un rôle dans le rachat du club en 2011 ?

PSG : Nicolas Sarkozy et son fils Pierre ont-ils joué un rôle dans le rachat du club en 2011 ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 20 octobre 2022 à 09h54

Selon Médiapart, l'ancien président de la République et l'un de ses fils Pierre auraient été impliqués dans le rachat du PSG par le Qatar en 2011. Ils auraient aidé Sébastien Bazin, l'ancien patron de Colony Capital.



Il n'y avait rien eu de spécial au sujet du PSG ces derniers jours ? Ça ne pouvait pas trop durer... Une nouvelle affaire est sortie mercredi, issue de Médiapart. D'après le média français, Nicolas Sarkozy et l'un de ses fils, Pierre, auraient été impliqués dans le rachat du Paris-SG, leur club favori qu'ils vont souvent supporter au Parc des Princes dans la « corbeille », la tribune VIP, par le Qatar en 2011. Comment exactement ?

Le prix du Paris-SG est passé de 30 à 64 millions d'euros

Alors président de la République depuis 2007, Nicolas Sarkozy, et son fils Pierre, connu pour ses activités de disc-jockey sous le nom de « DJ Mosey » et son rôle de producteur de hip-hop, auraient aidé Sébastien Bazin, grand ami de l'ancien chef de l'Etat et ancien patron du fonds propriétaire du PSG (Colony Capital), à doubler le prix de vente du club parisien en 2010 et 2011. Des documents prouveraient la façon dont le prix du Paris-SG est passé de 30 à 64 millions d'euros, le tarif déboursé par Qatar Sports Investments (QSI) pour s'offrir l'institution de la capitale.


Bazin assure que le PSG a été vendu à sa valeur normale de marché

Quels documents exactement ? Des notes de l'Élysée et des SMS issus du téléphone de Sébastien Bazin, recueillis par le Parquet national financier et par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions. L'ancien secrétaire général du président Sarkozy, Claude Guéant, serait également impliqué. Nicolas et Pierre Sarkozy auraient ensuite été rétribués par Accor, quand Sébastien Bazin est devenu le patron du groupe hôtelier en 2014, indique Médiapart. Joint par le média, Bazin assure que le Paris-SG a été vendu à sa valeur normale de marché et que « Pierre Sarkozy n'a pas participé aux négociations et n'a pas perçu de rémunération ou d'autres avantages » durant son mandat à la tête de Colony Capital.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.