PSG : Mbappé convaincu par... Sarkozy ?

PSG : Mbappé convaincu par... Sarkozy ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 25 mai 2022 à 10h06

Alors qu'il a finalement décidé de repousser l'offre du Real Madrid pour prolonger au PSG, Kylian Mbappé aurait notamment discuté avec Nicolas Sarkozy de son avenir.



Le feuilleton a enfin connu son épilogue samedi dernier. Après des semaines de tergiversations, Kylian Mbappé, qui voulait rejoindre le Real Madrid l'été dernier, a dit non au club merengue pour prolonger, jusqu'en 2025, son contrat avec le Paris Saint-Germain. Il s'en est depuis expliqué, en conférence de presse, au 20h de TF1 mais aussi auprès d'un autre ancien Monégasque, Jérôme Rothen, désormais animateur sur RMC. "Je pense que mon histoire au PSG n'était pas terminée. Je serais parti comme un grand joueur, mais pas comme un joueur emblématique. J'ai toujours dit que je voulais faire l'histoire. Il faut faire en sorte de faire l'histoire, pas seulement le dire. Avec ce nouveau contrat, je me donne l'opportunité de marquer définitivement l'histoire du PSG", a-t-il notamment déclaré.

Sarkozy : "Tu es l'homme des challenges"

Le prodige de Bondy, qui maîtrise à la perfection sa communication, comme on a pu le voir lors de ses différentes interventions, fait-il référence au record d'Edinson Cavani, un meilleur buteur de l'histoire du PSG dont il est n'est plus très loin (171 buts contre 200) ? Sans doute, mais pas uniquement. Car Mbappé l'a rappelé, son objectif principal est d'offrir sa première Ligue des champions au club de la capitale. Un point sur lequel aurait particulièrement insisté Nicolas Sarkozy, grand fan du PSG et proche de Nasser Al-Khelaïfi. "Tu n'as pas gagné la Coupe d'Europe avec Paris. Les autres (le Real Madrid, ndlr) l'ont gagné 13 fois. Tu es l'homme des challenges", lui aurait confié l'ancien président de la République, rapporte RMC. Cette intervention a-t-elle pesé dans la balance ? Ce qui est certain, c'est que Mbappé a aussi échangé avec l'actuel chef de l'Etat, Emmanuel Macron, qui a aussi œuvré pour qu'il reste. Il fallait au moins ça pour le convaincre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.