PSG : Quand Beckham motive les Parisiennes

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 24 janvier 2024 à 14h48

Ancien joueur du PSG, David Beckham est venu motiver les joueuses de la capitale avant leur match de Ligue des champions contre l'Ajax.

Des étoiles plein les yeux. A l'image de Sakina Karchaoui, les joueuses du PSG n'ont pas caché leur émerveillement lors de la visite de David Beckham au nouveau centre d'entraînement de Poissy, où elles ont rejoint leurs homologues masculins il y a quelques semaines. Aujourd'hui à la tête de l'Inter Miami, la franchise MLS de Lionel Messi, l'ancien milieu de terrain, qui a fini sa carrière au sein du club parisien en 2013, est notamment venu délivrer un message d'encouragement aux joueuses de la capitale avant leur match de Ligue des champions contre l'Ajax, programmé mercredi soir (21h) au Parc des Princes.

Pour Beckham, il faut "une équipe soudée"

"Nous savons à tous à quel point la Ligue des champions est importante. J'ai eu beaucoup de chance de jouer la Ligue des champions, et de la gagner avec Manchester United. Mais ce n'est jamais une compétition facile à jouer. Et ce n'est jamais une compétition facile à gagner. Il n'y a pas de secret pour la gagner, si ce n'est d'être une équipe soudée. C'est la chose la plus importante. Même avec Manchester United en 1999, quand beaucoup d'entre vous n'étaient probablement pas nées (sourire), nous n'étions peut-être pas l'équipe la plus forte. Mais la force que nous avions en tant qu'équipe, et la cohésion de l'équipe, c'est ce qui nous a permis de gagner le match et de remporter la Ligue des champions", a notamment déclaré l'Anglais, avant de souhaiter bonne chance aux joueuses de Jocelyn Prêcheur.

Prêcheur : "Il a fallu calmer la partie enfant en moi"

Un entraîneur parisien aussi marqué par cette visite de prestige. "Déjà, il a fallu calmer la partie enfant en moi ! En tant qu'amoureux du foot, c'était un bon moment, a d'abord avoué Prêcheur en conférence de presse. Plus sérieusement, on a échangé. J'ai beaucoup apprécié ce qu'il a dit sur les valeurs du groupe et l'état d'esprit sur les grandes compétitions. J'ai souligné à pas mal de mes attaquantes que si elles voulaient des conseils pour améliorer la qualité de frappe, c'était maintenant !" Des joueuses qui restent sur un succès écrasant contre Bordeaux en championnat et sont actuellement deuxièmes de leur groupe derrière les Néerlandaises, mais avec un seul point d'avance sur leur premier poursuivant, le Bayern Munich, en déplacement à Rome en fin d'après-midi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.