Xavi est ''très optimiste'' pour les recrues

Xavi est ''très optimiste'' pour les recrues©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 12 août 2022 à 21h25

Alors que la Liga redémarre samedi, Xavi ne savait toujours pas vendredi soir s'il pourrait aligner ses recrues. L'entraîneur du Barça s'est toutefois voulu optimiste devant la presse, lui qui est très excité à l'idée de débuter ce nouveau championnat.

C'est une situation pour le moins étonnante dans laquelle se trouve depuis plusieurs jours, voire depuis plusieurs semaines, le FC Barcelone. Alors que la Liga reprend ce samedi, il règne toujours un grand flou autour de la première composition possible que pourrait aligner Xavi pour la réception du Rayo Vallecano à 21 heures.

Vendredi, en début de journée, le club catalan avait certes annoncé la vente de 24,5% de Barça Studios, devant lui permettre l'homologation de ses recrues auprès de la Liga. Mais plus tard dans la journée, devant les journalistes présents en conférence de presse, Xavi n'a pas été en mesure d'officialiser leur présence pour le premier match de la saison au Camp Nou. "Pour que vous ne me posiez plus de questions à ce sujet : nous y travaillons et nous sommes très confiants, a lâché Xavi. Le club a annoncé le quatrième levier. Demain (samedi), nous verrons si nous pouvons avoir notre groupe à 100%, nous avons jusqu'à deux heures avant le match."


''On a fait un pas en avant avec Lewandowski''
Il n'est donc pas impossible de voir, samedi soir, un Barça privé de Robert Lewandowski, Jules Koundé, Raphinha, Franck Kessié et autre Andreas Christensen, tous recrutés lors du mercato. Voire même privé d'Ousmane Dembélé et Sergi Roberto, qui ont tous les deux signé un nouveau contrat avec les Blaugranas cet été après le terme de leur précédent. S'il faudra certainement attendre la journée de samedi pour en savoir plus sur ce sujet, Xavi s'est montré impatient à l'idée de démarrer la nouvelle saison.

"Je suis très excité par l'équipe que nous avons créée, a affirmé le technicien de 42 ans, conscient du regard nouveau posé sur son Barça. Je sais que la pression sera désormais plus grande envers moi." Le champion du monde 2010 avec l'Espagne a toutefois refusé l'étiquette de favori à l'aube de cette nouvelle édition. "Le favori est le champion en titre (le Real Madrid, ndlr), a-t-il avancé. Nous sommes candidats."

Afin d'être un peu plus qu'un outsider et de concurrencer concrètement le Real, Xavi imagine qu'il pourra beaucoup s'appuyer sur son nouvel avant-centre Robert Lewandowski. "C'est un buteur et un joueur extraordinaire pour faire la différence, s'est réjoui le Catalan. Il comprend très bien le jeu, il échange très bien avec ses partenaires et il apporte énormément à l'attaque. On fait un pas en avant avec lui." Reste à savoir s'il pourra le montrer dès samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.