Liga 2023-2024 : Les tops/flops de la phase aller

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 08 janvier 2024 à 15h38

Retrouvez nos tops et nos flops pour la phase aller de la Liga 2023-24, qui s'est achevée la semaine dernière. La surprise Gérone, malgré son ampleur, n'en est pas le seul enseignement.

Les tops

Gérone

Plus que la merveille espagnole, c'est bien celle de l'Europe toute entière. Les Catalans, nichés entre la frontière française et Barcelone, tiennent tête de manière totalement inattendue au Real Madrid avec 48 points en tête, en étant notamment allés gagner 4-2 lors du derby chez le Barça il y a un mois - et 4-3 la semaine dernière face à l'Atlético.

Real Madrid

Implacables, les Madrilènes font tout pour ne pas passer une seconde saison de suite sans grand trophée (Ligue des champions et/ou Liga. Ils ont déjà relégué le Barça à dix points et, en plus d'être toujours aussi sereins en Europe, sont les favoris évidents au titre national. Jude Bellingham a pris le relais de Karim Benzema avec grand bonheur.

Bilbao

Toujours aussi réguliers, les Basques réussissent pour le moment une bien meilleure saison que leurs voisins de la Real Sociedad, avec qui ils se disputent la belle suprématie de la région dans le top 10 depuis plusieurs années. Les joueurs d'Ernesto Valverde sont quatrièmes à égalité de points avec l'Atlético, à trois longueurs seulement du Barça (et avec six points d'avance sur la Real Sociedad).

Les flops

Barça

Les champions d'Espagne convoquent à nouveau leurs mauvaises habitudes qui datent de la prise de pouvoir de Xavi, et surtout du moment où celui-ci succédait à Ronald Koeman il y a un peu plus de deux ans (en novembre 2021). Robert Lewandowski redevient l'ombre de lui-même et le jeu offensif est très pauvre. Déjà largués pour le titre, les Blaugrana retrouvent au moins les huitièmes de C1.

Almeria

Les Andalous disposent du pire bilan des cinq grands championnats européens, et d'assez loin, avec cinq points et aucune victoire là où les autres lanternes rouges en comptent chacune deux (neuf points pour Sheffield en Angleterre, dix points pour Darmstadt en Allemagne, onze points pour Clermont en France, douze points pour la Salernitana en Italie).

Séville

Cette fois, ils n'auront même pas la Ligue Europa pour se sauver. Eliminés par Lens de toute compétition continentale, les partenaires de Sergio Ramos (rentré au bercail cet été) ne s'en sortent toujours pas en Liga, seizièmes avec seulement un point d'avance sur la zone rouge. Battus quatre fois sur leurs cinq derniers matchs, ils connaissent déjà un troisième coach cette saison en la personne de Quique Sanchez Flores (après José Luis Mendilibar et Diego Alonso).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.