Bleus - Lafont : "Un rêve de gosse"

Bleus - Lafont : "Un rêve de gosse"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 20 septembre 2022 à 18h04

C'est probablement un spot de n°2 pour l'avenir, peut-être assez proche, vers lequel Alban Lafont vient de faire un pas important en étant convoqué en équipe de France. Quand Hugo Lloris prendra sa retraite, il faudra une doublure à Maignan.



Sans surprise, Alban Lafont est "très content" de sa sélection avec les Bleus, où il a été appelé à la suite du forfait de Hugo Lloris. "Je suis fier de représenter mon pays, je lui souhaite aussi un bon rétablissement, car il a eu ce petit pépin et l'espère qu'il reviendra le plus vite possible." Le gardien du FC Nantes devient ainsi troisième dans la hiérarchie de l'équipe de France pour ce mois de septembre, derrière Mike Maignan qui prend la place de n°1 et Alphonse Areola, remplaçant à West Ham et qui ne semble pas véritablement devant Alban Lafont en vérité, mais plutôt dans l'esprit de Didier Deschamps qui avait déjà fait de l'ancien gardien du Paris Saint-Germain son n°3 lors de la dernière Coupe du monde - avec ce rôle si particulier d'un des seuls éléments sans la moindre minute de temps de jeu.

"C'est exceptionnel, ça ne peut être que bénéfique"

"C'est un rêve de gosse qui se réalise, poursuit l'ancien gardien des Espoirs. Ce n'est que le début, il faut continuer à travailler pour atteindre les objectifs. J'espère apprendre pas mal de choses, c'est ma première sélection et je vais découvrir, être à la disposition du coach et bien m'entraîner afin d'aider le groupe. Côtoyer des champions du monde, avec un tel palmarès, c'est exceptionnel pour un joueur, ça ne peut être que bénéfique pour moi et la suite de ma carrière."


Alban Lafont avait été lancé à Toulouse dès 2015, devant alors à seize ans et 309 jours le gardien le plus jeune de l'histoire du championnat de France. Ensuite, parti à la Fiorentina pour la saison 2018-2019, il a été prêté puis définitivement transféré à Nantes, où il a notamment réussi cet incroyable match face au PSG en février 2022 (3-1) lui valant un très rare 10/10 dans L'Equipe. Entre autres innombrables parades, il avait arrêté un penalty de Neymar. Plus jeune de quatre ans par rapport à Maignan (27 ans contre 23), il peut logiquement viser la place de titulaire dans une suite plus lointaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.