Italie - Balotelli : "Je suis absent quand on perd"

Italie - Balotelli : "Je suis absent quand on perd"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 30 mars 2022 à 18h22

Non retenu par Roberto Mancini pour le barrage - perdu - par l'Italie, Mario Balotelli estime qu'il aurait pu apporter devant le but face aux Macédoniens. Un avis partagé par... la mère du sélectionneur !



L'élimination de l'Italie, sortie par la Macédoine du Nord en demi-finales des barrages pour la Coupe du monde au Qatar (0-1), n'en finit plus de faire réagir. Et beaucoup ont notamment regretté l'absence d'un véritable finisseur pour convertir les occasions de la Squadra Azzurra. C'est même le cas de Marianna Puolo, la mère du sélectionneur italien Roberto Mancini ! "Nous avions le match entre nos mains mais l'attaque n'était pas géniale. J'aurais appelé Balotelli, car il a une force physique incroyable et devant le but, personne ne peut l'arrêter", a-t-elle ainsi déclaré à Radio Uno. Le principal intéressé n'est pas loin d'être du même avis...

"Je suis bon devant le but"

Rappelé par Mancini en janvier après trois ans d'absence pour un rassemblement sans match, Balotelli, qui n'a cette fois pas été retenu, n'en veut pas à son ancien manager à Manchester City, et il se dit même "très heureux" qu'il continue l'aventure sur le banc de la Nazionale. Dans un entretien à la Sky, l'attaquant de 31 ans reconnaît aussi que "la défaite de l'Italie a fait mal à tout le monde. J'ai aussi été très blessé. Il ne s'agit pas seulement de l'absence de convocation contre la Macédoine. Avec la Coupe du monde en décembre, l'occasion de revenir dans l'équipe nationale se présentait de toute façon. Ce n'est pas que les portes étaient fermées : j'ai aussi manqué une occasion importante. Cela fait vraiment mal de voir l'Italie éliminée de la Coupe du Monde."


Celui qui a inscrit 11 buts cette saison dans le championnat turc avec son club d'Adana Demirspor a ensuite assuré qu'il aurait bien été utile face aux Macédoniens... "Je suis absent quand on perd, lâche-t-il encore. C'est facile de le dire maintenant, avant le match personne ne pensait à moi. Il y a eu beaucoup d'occasions contre la Macédoine et je suis bon devant le but. Mais on ne gagne pas des matchs comme ça en mettant tel ou tel joueur. Ce n'est pas comme si nous aurions gagné si Mario avait été là. Mais nous avons eu de bonnes occasions de marquer un but..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.