CM 2022 : L'alcool aussi interdit dans les hôtels des équipes

CM 2022 : L'alcool aussi interdit dans les hôtels des équipes©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 27 juillet 2022 à 14h29

Pendant la Coupe du monde au Qatar, l'alcool, déjà interdit dans les stades, le sera également dans les hôtels des différentes équipes.



C'est désormais officiel. La FIFA a confirmé mardi que l'alcool serait bien interdit dans les hôtels où seront logées les 32 équipes qualifiées pour la prochaine Coupe du monde, programmée au Qatar du 21 novembre au 18 décembre. Un Mondial présenté comme "le plus compact de l'histoire", puisque 24 des 32 équipes logeront dans des établissements situés dans un rayon de 10 kilomètres les uns des autres. L'interdiction de l'alcool dans ces hôtels et autres palaces n'est pas vraiment une surprise. On savait déjà que, lors de cette première Coupe du monde de l'histoire organisée dans un pays musulman, la consommation d'alcool ne serait pas permise dans les stades, et très limitée par ailleurs.

Alors que plus d'un million de supporters sont attendus dans l'Emirat pour ce premier Mondial ayant lieu en hiver, les créneaux et les lieux où il devrait être possible de consommer des boissons alcoolisées vont être extrêmement restreints. Car la consommation d'alcool en public est strictement interdite au Qatar, et seuls quelques bars et restaurants d'hôtels proposent de l'alcool aux visiteurs, qui n'ont par ailleurs pas le droit d'en ramener dans le pays. Les 40 000 spectateurs de la fan zone de la FIFA à Doha, dans le parc Al Bidda, devraient pouvoir acheter de l'alcool, contrairement à ceux qui se rendront dans les autres espaces de divertissement, où la consommation d'alcool va être interdite. Et dans les - rares - lieux où il sera possible de consommer de l'alcool, il ne sera possible d'acheter des boissons alcoolisées que de 22h à 1h du matin, rapporte l'AFP. La FIFA devrait apporter plus de précisions avant le début de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.