CM 2022 : France-Angleterre, une grande première

CM 2022 : France-Angleterre, une grande première©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 05 décembre 2022 à 13h36

Opposés samedi soir en quarts de finale de la Coupe du monde, Français et Anglais vont s'affronter pour la première fois dans un match à élimination directe d'une grande compétition.



Comme on se retrouve... Après la victoire des Bleus contre la Pologne dimanche après-midi (3-1), les Anglais se sont débarrassés en soirée du Sénégal (3-0), et les deux équipes vont s'affronter samedi prochain (20h heure française) en quarts de finale de ce Mondial qatari. Un 34e affrontement dans l'histoire entre les deux sélections, mais un tout premier en match couperet d'une grande compétition internationale. Il y a bien eu des matchs qualificatifs entre les deux nations, en éliminatoires de l'Euro 1964 (match nul 1-1 en Angleterre et victoire 5-2 des Bleus à Paris), mais surtout des rencontres en phase de groupes : lors de la Coupe du monde 1966 (victoire 2-0 des Anglais) puis en 1982 (3-1 pour l'Angleterre), mais également à l'Euro 1992 (0-0), à l'Euro 2004 (victoire 2-1 des Bleus) et, enfin, à l'occasion du championnat d'Europe 2012 (1-1), pour ce qui constitue la dernière opposition en match officiel de la France et de l'Angleterre.

Henderson, le survivant

Et alors que les Bleus comptent aujourd'hui trois survivants de cet affrontement (Hugo Lloris, Steve Mandanda et Olivier Giroud), il n'en reste plus qu'un côté anglais : Jordan Henderson. Après le succès face aux Sénégalais, le milieu de terrain de Liverpool, auteur de l'ouverture du score, a d'ailleurs été interrogé sur ce futur duel contre les Tricolores. "C'est une équipe de classe mondiale, a reconnu le joueur des Reds sur beIN Sports. Mbappé est en grande forme, c'est probablement le meilleur joueur au monde actuellement avec Messi. Et quand on regarde l'équipe, la qualité qu'il y a sur tous les postes... Ils sont champions du monde. Ce sera un test très difficile pour nous." Les Bleus, qui, contrairement à leurs futurs adversaires, ne sont plus invaincus après la défaite sans conséquence contre la Tunisie en clôture de la première phase, ne vont pas non plus les prendre à la légère. On peut faire confiance à leur sélectionneur Didier Deschamps sur ce point...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.