CM 2022 : De nombreux travailleurs migrants ont défilé à Doha

CM 2022 : De nombreux travailleurs migrants ont défilé à Doha©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 12 novembre 2022 à 09h50

A quelques jours du début de la Coupe du monde 2022 au Qatar, des milliers de travailleurs migrants ont défilé vendredi à Doha et ont pu afficher leur soutien à certaines sélections.



C'est un événement que l'on n'aurait pas imaginé possible. En effet, comme rapporté par l'AFP, des milliers de travailleurs migrants ont défilé vendredi à Doha en l'honneur de la Coupe du monde 2022, qui débute dans désormais quelques jours au Qatar (20 novembre - 18 décembre). Alors que le cas de ceux qui représentent actuellement plus de 80 % de la population ce petit émirat du Golfe fait toujours beaucoup parler, que ce soit dans certains pays ou dans des ONG, les intéressés ont pu exprimer leur amour du football lors de ce rassemblement dans la capitale qatarie. Lors de ce dernier, les travailleurs migrants présents pour l'occasion ont pu afficher leur soutien à certaines nations, comme l'Argentine et le Brésil notamment. « Les ouvriers étrangers au Qatar adorent le football et ils ont acheté un grand nombre de billets », a expliqué l'organisateur de l'événement, qui a précisé que « la police a été informée d'avance. »

Infantino, un message qui passe mal

« C'est un jour de joie pour nous. Il n'est pas question de politique, nous allons uniquement chanter pour le football, surtout pour Lionel Messi », a pour sa part déclaré Rajesh, dans des propos recueillis par l'agence de presse française. « C'est ça notre liberté d'expression, a également rajouté Aju, un autre travailleur migrant fan de l'Albiceleste. Les conditions de travail sont bien sûr difficiles (...) mais le Mondial est un événement unique. » Alors que la situation des travailleurs migrants au Qatar a été encore plus mis en lumière ces derniers temps, avant le début de la compétition, Gianni Infantino a lui été récemment l'auteur d'un étonnant courrier délivré aux pays qualifiés. « Vous portez sur vos épaules les espoirs et les rêves de votre nation et ses habitants. Donc s'il vous plaît, concentrons-nous maintenant sur le football. (...) S'il vous plaît, ne laissez pas le football être entraîné dans chaque bataille idéologique ou politique », demandé dans celui-ci le président de la FIFA...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.