Bleus : Un Benzema "dépité"

Bleus : Un Benzema "dépité"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 20 novembre 2022 à 17h38

Contraint de quitter les Bleus sur blessure avant même le début de la Coupe du monde, Karim Benzema le vit forcément mal, a confirmé son coéquipier en équipe de France et au Real Madrid Eduardo Camavinga.



Il se faisait toute une joie de participer à son deuxième et probable dernier Mondial, huit ans après le quart de finale des Bleus au Brésil. Mais l'aventure de Karim Benzema au Qatar a tourné court avant même le début de la compétition. Victime d'une déchirure musculaire au quadriceps de la cuisse gauche samedi à l'entraînement, il a quitté Doha dès dimanche, la mort dans l'âme. Et le Ballon d'Or n'a même pas pu dire adieu à ses coéquipiers.

"On a su dans la soirée qu'il était indisponible mais il n'a pas pu nous le dire parce qu'il est parti très tôt ce matin, a expliqué Eduardo Camavinga, qui est également le coéquipier de Benzema au Real Madrid, dimanche en conférence de presse. Je l'ai eu après par messages, il était dépité de ne pas pouvoir disputer cette compétition. C'est un coup dur mais on a beaucoup de bons joueurs et on va se battre pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance de venir."

Il ne sera pas remplacé

"La raison me dit de laisser ma place à quelqu'un qui pourra aider notre groupe à faire une belle Coupe du monde", avait déclaré l'attaquant madrilène après l'officialisation de son forfait, qui fait suite à ceux de N'Golo Kanté, Paul Pogba, Presnel Kimpembe et Christophe Nkunku, ces deux derniers qui faisaient partie de la première liste de Didier Deschamps avant d'être remplacés, respectivement par Axel Disasi et Randal Kolo Muani.

Benzema ne sera lui pas remplacé, et les Bleus resteront donc à 25, comme l'a affirmé le sélectionneur tricolore sur le plateau de Téléfoot dimanche matin. Mais Deschamps l'assure, "le groupe est de qualité, sur et en dehors du terrain, solidaire. J'ai confiance en eux, on va tout faire sur ce premier match." Un premier match, mardi soir (20h heure française) contre l'Australie, qui doit également faire face à un forfait majeur en attaque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.