Bleus : Giroud-Mbappé, la photo qui fait le buzz

Bleus : Giroud-Mbappé, la photo qui fait le buzz©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 05 décembre 2022 à 11h08

Le cliché de la complicité entre Kylian Mbappé et Olivier Giroud, sur la passe décisive du premier pour le deuxième lors de France-Pologne (3-1), fait le régal des réseaux sociaux.



Qu'il semble désormais loin le temps où Kylian Mbappé et Olivier Giroud étaient en bisbille... C'était en juin 2021, après un match contre la Bulgarie remporté 3-0 au Stade de France par les Bleus en préparation d'un Euro qui allait s'avérer très décevant. Giroud s'était plaint des "ballons qui n'arrivent pas", sans nommer Mbappé, qui l'avait pris pour lui et avait même voulu répondre à son coéquipier en conférence de presse. "J'ai été déçu deux jours. C'est la vérité. J'avais la rage le soir. C'est vrai, je suis honnête, j'avais la rage le soir", expliquait ensuite à l'automne le Parisien pour RMC.

Mais tout est oublié aujourd'hui. En septembre, après une rencontre face à l'Autriche, Mbappé avait d'ailleurs souligné à quel point il appréciait de jouer avec un numéro 9 comme Giroud, et de bénéficier de "beaucoup plus de liberté" chez les Bleus qu'au PSG, où il se plaignait d'évoluer en tant que pivot.  Et la « bromance » entre les deux hommes s'étale aujourd'hui aux yeux du monde depuis le début de ce Mondial qatari. Dimanche, lors de la victoire des hommes de Didier Deschamps contre la Pologne en huitièmes de finale (3-1), le Milanais a ouvert le score sur une passe décisive du Parisien, pour devenir, seul, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France.

Un but inscrit sur une passe décisive de Mbappé, ensuite auteur d'un doublé, ce qui a donné lieu à une photo déjà iconique, qui a même été partagée par le président de la République. Car le Bondynois a sauté dans les bras du Chambérien pour le féliciter, et ce tête-à-tête a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Avec de nombreux commentaires soulignant la complicité du duo, mais, aussi, certains homophobes. Pas de quoi, toutefois, gâcher ce beau moment, qui a déjà fait l'objet de nombreux détournements. En espérant une scène similaire samedi soir pour le quart de finale choc face aux Anglais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.