Bleus : Deschamps a-t-il enterré Pavard ?

Bleus : Deschamps a-t-il enterré Pavard ?©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 01 décembre 2022 à 08h49

Benjamin Pavard "n'était pas dans de bonnes dispositions" d'après Didier Deschamps, qui ne semble plus compter sur son latéral droit champion du monde pour la suite de la Coupe du Monde. Le déclassement est spectaculaire.



Parmi les déclarations de Didier Deschamps après le non-match des Bleus contre la Tunisie (défaite 1-0), il en est une qui a retenu plus particulièrement l'attention : celle concernant Benjamin Pavard, encore laissé de côté - c'est Axel Disasi qui, à la surprise générale, a été aligné en tant qu'arrière droit. "Je ne vais pas entrer dans les détails, j'ai pris la décision de ne pas le faire jouer. J'ai eu plusieurs échanges avec lui et je considère qu'il n'est pas dans de bonnes dispositions. Vous allez me demander si c'est physique, si c'est la tête... Evidemment que le premier match ne l'a pas aidé, c'est pour ça que j'ai fait un choix différent." Une sortie pleine de franchise, un peu trop de la part d'un sélectionneur pas habitué à insister ainsi publiquement sur un de ses joueurs, "pas heureux" selon le coach (dimanche sur TF1).

Face à l'Australie, pour le premier match des Bleus qui s'était soldé par une belle victoire 4-1, le défenseur du Bayern avait été une des seules déceptions. Contre le Danemark (2-1), c'est ensuite Jules Koundé qui fut titularisé à sa place. Et qui, selon toute vraisemblance, devrait donc rempiler dimanche pour le huitième de finale devant la Pologne... Héros du titre mondial en 2018, l'auteur du plus beau but de la compétition (en huitièmes contre l'Argentine, avec sa fameuse demi-volée lointaine au second poteau) a depuis soufflé le chaud et le froid en bleu, particulièrement ces derniers temps en se plaignant de manière de plus en plus récurrente de son positionnement, lui qui reste un défenseur central de formation. Mais même au Bayern, il demeure majoritairement utilisé sur l'aile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.