Présidentielle : Ces sportifs qui appellent à voter Macron

Présidentielle : Ces sportifs qui appellent à voter Macron©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 13 avril 2022 à 10h07

De nombreux grands noms du sport, d'Antoine Dupont à Nikola Karabatic en passant par Tony Parker, Marie-Josée Pérec, Yannick Noah, Laure Manaudou ou encore Jean-Pierre Papin, ont publié une tribune pour appeler à faire barrage à Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles.



Comme en 2017, le second tour des élections présidentielles opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Le président sortant est arrivé en tête dimanche dernier devant la candidate du Rassemblement National, lors d'un premier tour où... Karim Benzema et Zinedine Zidane ont récolté des voix. Et si ce dernier avait appelé à faire barrage à l'extrême droite en 2002, il ne fait pas partie des signataires d'une tribune publiée mardi dans Le Parisien, où de nombreux athlètes prennent position contre Le Pen. Parmi les signataires, on retrouve des grands noms du sport français, comme Antoine Dupont, Tony Parker, Nikola Karabatic, Yannick Noah, Marie-Josée Perec, Laure Manaudou, Earvin Ngapeth, Jo-Wilfried Tsonga, Clarisse Agbégnénou, Cléopâtre Darleux, Céline Dumerc, Tony Yoka, Jean Le Cam, Alain Bernard, Pierre Gasly, Dimitri Payet ou encore Jean-Pierre Papin.

"Le sport refuse toutes les discriminations"

"Si nous sommes pleinement conscients des difficultés que traversent de nombreux Français, nous avons la conviction que le vote pour un parti qui mettrait en danger les valeurs républicaines serait le pire des remèdes. Le sport auquel nous croyons, celui des valeurs de l'olympisme, est fait d'amitié et de respect ; il est le lieu de la mixité. Il refuse toutes les discriminations. Partout sur le territoire, dans nos villes, nos banlieues et nos campagnes, le sport est un remède puissant à l'exclusion. Dans ces temps incertains, il est un vecteur de rassemblement. C'est le cas quand toute une nation se rappelle qu'elle est UNE en vibrant à l'unisson derrière les exploits de ses sportifs, peut-on lire dans cette tribune. C'est parce que nous croyons en ce sport-là, fraternel et inclusif, que nous nous engageons pour éviter que notre nation place à sa tête une présidente qui incarne tout le contraire, la stigmatisation de l'autre, le repli sur soi, le nationalisme. Et que nous appelons donc à voter pour Emmanuel Macron le 24 avril prochain."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.