Paris sportifs : Il mise sur 21 matchs de tennis et remporte le plus gros gain online jamais obtenu en Europe !

Paris sportifs : Il mise sur 21 matchs de tennis et remporte le plus gros gain online jamais obtenu en Europe !©Winamax, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 19 août 2022 à 08h17

Grand amateur de paris sportifs, Jamal, alias « Maes 92 », a fait sauter la banque la semaine dernière. En pariant sur un combiné de 21 matchs de tennis sur Winamax, il a remporté près de 700 000 euros (697 417,07 €), soit le plus gros gain jamais remporté en Europe sur des paris sportifs en ligne.



Depuis une semaine, Jamal est le plus heureux des hommes. C'est aussi un homme riche, de surcroît entré dans l'histoire des paris sportifs. Ce parieur francilien de 29 ans qui joue chez Winamax depuis trois ans a en effet remporté près de 700 000 euros (697 417,07 € très exactement) après avoir tenté (et réussi) un combiné sur 21 matchs de tennis pour une mise de 1000 €. En remportant le jackpot sur ce Mortal Combo de 21 sélections, « Maes 92 » est en effet devenu le premier parieur en Europe sur les paris sportifs en ligne à empocher une telle somme. Jamal a pronostiqué 21 matchs, entre le 7 et le 10 août dernier, sur deux tournois : Montréal chez les hommes (ATP) et Toronto chez les femmes (WTA). Dans la nuit du 10 au 11 août, aux alentours de 4h00 du matin, le nouveau recordman a pu hurler sa joie, et tant pis pour ses voisins. "Ça dépasse tout ce que j'avais imaginé, je suis très heureux. Sur le moment, je me suis dit : "Purée ! Je suis le plus heureux !", avoue ce responsable environnement dans une multinationale.

"Au premier set, Schwartzman, je l'ai insulté !"



Avec la promenade de santé de l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina face à Diego Schwartzman dans la première manche du 21eme match de son combiné (il avait validé les vingt premiers), l'affaire paraissait pourtant mal engagée. Le petit Argentin a alors complètement inversé la situation (victoire 1-6, 6-3, 6-4) et ainsi permis à Jamal de sabrer le champagne. "La pression était au max, car je vois le match qui se déroule au plus mal pour moi, avec un 6-1 dans le premier set. C'est un score qui est quand même assez parlant, c'est une baffe ! Sa cote est alors montée à 6,75. Schwartzman, au premier set, je l'ai insulté (rires), j'ai vraiment pensé que j'allais passer à côté de mon rêve. Et après, je l'ai remercié mille et une fois", s'amusait "Maes 92" sur le plateau de l'émission "Sans Filet" sur la Winamax TV, se remémorant du même coup ces trois jours assez dingues et cette nuit complètement folle du 10 août dernier. "Je n'ai pas dormi durant deux nuits consécutives pour garder un œil attentif sur les matchs ! Je voulais aussi être en capacité d'utiliser le cashout en cas de grosses difficultés. C'était stressant, et à la fin, j'ai réveillé mon frère en criant ! Il a sursauté..."

La première fois qu'il engage une telle somme !

Fan de tennis (il ne parie que sur ce sport) et en particulier de Novak Djokovic, Jamal reconnait aujourd'hui avec un peu de recul qu'il s'était fait "un objectif personnel de marquer l'histoire ». Il s'est d'abord laissé prendre au jeu, d'autant qu'il n'avait "jamais engagé de somme aussi importante sur une cote aussi élevée ». Un mois plus tôt, il avait déjà remporté un combiné avec une grosse cote, mais les 22 000 euros gagnés ce jour-là (pour 46 euros de mise) semblent aujourd'hui bien maigres comparés à son jackpot de la semaine dernière. "J'ai commencé avec sept ou huit matchs, puis j'ai vu que les paris du combo étaient pratiquement tous validés. J'ai donc ajouté d'autres rencontres pour faire grossir la cote et mes gains. À un moment, j'ai refusé un cashout pour 9 000 € et j'ai rajouté d'autres cotes. Pour tout vous dire, j'ai encore failli en rajouter durant la nuit mais cela ne servait à rien d'être vraiment trop gourmand ! »

"Je vais faire mon premier achat immobilier. Et peut-être même plusieurs..."

Jamel est ravi d'avoir pu utiliser la fonction de Winamax qui permet de compléter un pari - "Pour les gourmands comme moi, cette fonction est un véritable plaisir ! C'est grâce à cette possibilité de compléter mon pari que j'ai pu remporter une somme record !" Le quasi-millionnaire fêtera tout cela prochainement en famille : "Quand j'ai vu le gain total, je me suis dit : "Bon ok, là, c'est assez pour changer de vie. Si ça passe, c'est parfait !". Quant à ce qu'il a prévu de faire de tout cet argent, le nouveau GOAT des paris sportifs en Europe, qui conseille avant tout à ceux qui souhaiteraient faire comme lui « de ne pas avoir peur de perdre, de prendre des risques, mais intelligents", a déjà sa petite idée. "Premièrement, je vais partager avec mon frère car je suis hébergé chez lui en ce moment. De mon côté, je vais en profiter pour faire mon premier achat immobilier... Et peut-être même plusieurs !" Le téléphone de son banquier, lui, ne devrait pas tarder à sonner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.