Golf : La réponse de la Fédération sur l'affaire Larretche

Golf : La réponse de la Fédération sur l'affaire Larretche©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le mercredi 24 mars 2021 à 17h36

La Fédération française de golf a publié un communiqué mercredi suite à l'affaire Larretche révélée par L'Equipe. L'ancien entraîneur Dominique Larretche est accusé de « viol et agression sexuelle » par une jeune femme.



Le monde du golf est secoué par une sombre affaire ces dernières heures. Un célèbre entraîneur français est en effet en garde à vue selon les informations de L'Equipe. Dominique Larretche, très connu dans le milieu de la petite balle blanche, est entendu par la police dans les locaux de la sureté territoriale des Hauts-de-Seine. Cet entraîneur référence, âgé de 72 ans, fait face aux policiers après une plainte pour « viol et agression sexuelle » déposée par une de ses anciennes élèves. La jeune femme a déposé sa plainte en septembre 2020 en pointant des faits remontant à 1999.

Des faits remontant à 1999

A cette époque, la plaignante avait 15 ans. D'après L'Equipe, Dominique Larretche, ancien consultant pour Canal +, aurait reconnu avoir entretenu une relation intime avec son élève. Dans le même temps, il aurait juré qu'elle était alors pleinement consentante. « Oui, il reconnaît les relations sexuelles mais prétend qu'elle était consentante. Il était conscient de son âge à l'époque et dit que tout s'est déroulé naturellement, sans se poser de question sur son discernement », a expliqué Yves Crespin, l'avocat de la jeune femme.


Mercredi, la Fédération française de golf a réagi à cette affaire en publiant un communiqué. « La ffgolf a appris ce matin, par le journal L'Équipe, daté du 24 mars, les faits condamnables qui sont reprochés à Mr Dominique Larretche. La ffgolf n'a pas été avertie de cette convocation, ni interrogée sur les faits reprochés qui ne se sont pas déroulés dans le cadre fédéral. Particulièrement mobilisée comme l'ensemble du monde sportif à ces sujets de violences sexuelles et autres violences dans le sport, la ffgolf s'est engagée dans une démarche de sensibilisation de la filière golf, sous l'égide de son Ministère de tutelle, en mettant en place une procédure de contrôle d'honorabilité, et en s'unissant à l'Association " Colosse aux Pieds d'Argile " ». Selon L'Equipe, la jeune plaignante « a développé de graves problèmes psychologiques, devenant boulimique, avant de tenter de mettre fin à ses jours » après avoir réussi à mettre un terme aux violences qu'elle aurait subies durant les cours de golf et au domicile du coach.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.