Tour de France 2023 : Ce favori toujours pas décidé 

Tour de France 2023 : Ce favori toujours pas décidé ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 29 octobre 2022 à 13h39

Après une saison exceptionnelle, Remco Evenepoel, absent de la présentation du parcours du Tour de France 2023, n'a toujours pas confirmé sa participation à la Grande Boucle. 

Tenant du titre, Jonas Vingegaard n'était pas le seul grand absent de la présentation officielle du Tour de France 2023, jeudi à Paris. Auteur d'une saison exceptionnelle, à tout juste 22 ans, Remco Evenepoel, vainqueur de son premier Monument (Liège-Bastogne-Liège), de la Vuelta mais aussi du titre de champion du monde, n'était pas présent dans la capitale française. Le jeune Belge de la Quick-Step Alpha Vinyl ne veut toujours pas dire s'il prendra part au Giro ou au Tour en 2023, même si son choix serait fait. Et le patron de son équipe n'a pas voulu en dire plus.
"Il serait stupide de prendre une décision maintenant"
"Aujourd'hui, je ne peux encore rien dire. Je viens seulement de découvrir le parcours. Je n'exclus rien du tout. J'ai déjà dit que nous prendrons la décision en décembre ou en janvier. Il serait stupide de prendre une décision maintenant, juste après l'annonce du parcours, dans le feu de l'action", a ainsi déclaré Patrick Lefevere, rapporte la presse belge, avant de reprocher aux médias de mettre "trop l'accent sur les contre-la-montre" lorsqu'il s'agit de son poulain, alors qu'il n'y aura que 22 kilomètres d'effort solitaire lors de cette 110e édition : "Il y a beaucoup d'autres étapes. Remco a prouvé dans la Vuelta cette année qu'il peut décramponner les autres en montée et gagner une étape de montagne. Cela ne doit pas toujours se passer dans les contre-la-montre."

Pogacar pour, Merckx contre

Une sortie qui peut laisser à penser qu'Evenepoel viendra se tester sur les routes françaises ? En tout cas, son illustre compatriote Eddy Merckx lui déconseille, le « Cannibale » préférant le voir d'abord sur le Tour d'Italie, alors que Tadej Pogacar, vainqueur de la Grande Boucle en 2020 et 2021, n'a pas manqué de faire un appel du pied à son rival : "Il doit écrire sa propre histoire, c'est à lui de décider s'il vient. Mais si j'étais champion du monde, je ferais le Tour." Ou comment mettre la pression l'air de rien sur le coéquipier de Julian Alaphilippe...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.