Les coureurs se sont arrêtés au kilomètre 0

A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 29 juin 2021 à 13h56

Comme ils l'avaient annoncé, les coureurs du Tour de France se sont arrêtés quelques minutes au kilomètre 0 de la 4eme étape, ce mardi entre Redon et Fougères, afin de faire connaître leur mécontentement au lendemain des nombreuses chutes survenue lors de la 3eme étape.

Le peloton en grève le temps de quelques minutes. Au lendemain des nombreuses chutes survenues lors de la 3eme étape, en particulier dans le final de l'étape, les coureurs avaient annoncé qu'ils souhaitaient manifester leur mécontentement contre les conditions de course. Des menaces, les 179 engagés encore en lice sont passés à l'exécution. Mardi, ils se sont donc arrêtés au kilomètre 0. Une fois remontés sur leurs vélo, les coureurs de ce Tour de France 2021, particulièrement énervés contre la décision du jury de course de ne pas figer les temps à cinq kilomètres de l'arrivée en dépit des nombreuses chutes, ont ensuite délibérément roulé à une allure modérée pendant les dix premiers kilomètres. Une action en écho à un communiqué, publié dans la matinée par le principal syndicat des coureurs du peloton Cyclistes professionnels associés (CPA).

Le peloton a songé un temps à ne pas disputer l'étape



Une publication qui nous a permis d'apprendre que les coureurs avaient songé dans un premier temps à ne pas disputer du tout cette 4eme étape, entre Redon et Fougères. "Suite aux chutes survenues lors de la troisième étape du Tour de France, les coureurs ont discuté de la manière dont ils souhaitaient procéder pour montrer leur mécontentement quant aux mesures de sécurité en place et exiger que leurs préoccupations soient prises au sérieux. Leur frustration face aux actions prévisibles et évitables est énorme. Les coureurs tiennent à souligner leur respect pour leurs sponsors, leurs groupes sportifs, l'organisateur, leur institution internationale. Les supporters sont très importants pour eux, et c'est pourquoi ils rouleront aujourd'hui."

« Poursuivre des changements pour la sécurité et l'intégrité physique »



Mais non sans l'espoir que leur message soit bien passé, et surtout reçu par les organisateurs. "En retour, les coureurs du Tour de France demandent le même respect, le respect de leur sécurité, poursuit le communiqué. C'est pourquoi ils demandent à l'UCI d'engager des discussions avec tous les acteurs de la course pour adapter la règle des 3 km lors des courses par étapes. Cela pourrait éviter des circonstances telles que celles qui se sont produites dans l'étape d'hier (lundi). A travers cette démarche, les coureurs entendent montrer leur compréhension à toutes les parties et s'ouvrir à un dialogue constructif plutôt que de créer des difficultés pour le cyclisme et les fans. Cependant, les coureurs et le CPA sont déterminés à poursuivre des changements pour la sécurité et l'intégrité physique des athlètes. Ces changements sont plus nécessaires que jamais."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.