Gaudu réussira-t-il à gagner le Tour de France ?

A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le dimanche 01 janvier 2023 à 15h30

En terminant quatrième du Tour de France, David Gaudu a obtenu cette année son meilleur résultat dans un Grand Tour. De quoi entretenir ses rêves de gagner une course de trois semaines.

A 26 ans, David Gaudu se sent capable de triompher sur un Grand Tour. Année après année, le coureur de la Groupama-FDJ progresse et ses résultats sur le Tour de France ne font qu'appuyer ce constat. De 34eme (2018) à treizième (2019), puis aux portes du top 10 (2021) et enfin quatrième cette année, le grimpeur n'a jamais été aussi proche de s'adjuger la plus grande course cycliste du monde. « Quand on finit quatrième d'un Grand Tour, on ne peut plus se cacher. Tout coureur qui a un brin d'envie veut faire mieux. D'autant plus que le Tour de France est la vitrine de notre sport », a reconnu l'intéressé ces dernières semaines dans les colonnes de Ouest-France. Relégué en 2022 à plus de treize minutes du vainqueur Jonas Vingegaard, Gaudu sait qu'il sera encore attendu en 2023.

Bernard Hinault dernier vainqueur en 1985

Il déclare miser beaucoup sur cette prochaine édition, la 110eme de l'histoire de la Grande Boucle, au vu notamment d'un parcours qui lui convient. « Quand je l'ai vu (le parcours), j'étais très content. Il n'y a qu'un seul contre-la-montre qui se termine en pente et il y a beaucoup d'étapes de montagne. C'est peut-être la chance de ma carrière. Cet objectif est ce qui me permet d'avancer. Il faut croire en sa bonne étoile. » Depuis la dernière victoire française à même au crédit de Bernard Hinault en 1985, plusieurs coureurs tricolores ont eu leur chance d'entrer au palmarès du Tour mais aucun n'a su la saisir. Richard Virenque, Jean-Christophe Péraud et Romain Bardet ont respectivement pris la deuxième place des éditions 1997, 2014 et 2016. L'actuel sélectionneur de l'équipe de France Thomas Voeckler a quant à lui porté le maillot jaune pendant dix jours en 2004 et 2011, sans oublier l'idolâtré Thibaut Pinot, troisième en 2014. Julian Alaphilippe, lui, a été le plus proche du Graal ces dernières années et a fait vibrer la France en 2019 en restant en jaune pendant quatorze jours. David Gaudu, lui, n'a jamais eu cet honneur de porter la tunique jaune mais il est le Français le plus régulier sur l'épreuve dans un passé proche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.