Un mercredi de gloire pour Démare ?

Un mercredi de gloire pour Démare ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 10 mai 2022 à 20h39

Arnaud Démare a de fortes chances de victoire mercredi sur le Giro, pour le compte de la cinquième étape. Le parcours sera ainsi très semblable à celui d'une journée où le sprinteur français avait levé les bras il y a deux ans.



Marc Madiot a commenté mardi la quatrième étape du Giro sur le plateau d'Eurosport, ce qui lui a permis d'exprimer sa confiance envers Arnaud Démare, passé proche de la victoire dimanche au sprint derrière Mark Cavendish. "On va remédier à tout ça", assure le patron de l'équipe Groupama - FDJ, qui était présent en Hongrie pour le début de la course. "Le train a retrouvé une partie de ses automatismes, même si ce n'est pas encore idéal. Les garçons ont bien travaillé, on a enfin réuni toutes les pièces du puzzle pour la victoire." L'étape de mardi n'était évidemment pas cochée pour le sprinteur français, quadruple vainqueur en 2020 et lauréat du classement par points, puisque les coureurs arrivaient sur les pentes de l'Etna pour cette première journée en Italie.

Madiot : "Ce n'est que partie remise !"

Marc Madiot se dit "un peu plus déçu par le premier jour" : "Sans un bris de cale de chaussure, il aurait pu faire top 5 et marquer un peu plus de points pour le général. Dommage, mais ce n'est que partie remise !" Cinq étapes sont encore au menu pour les sprinteurs, à commencer par l'enchaînement de mercredi et jeudi. Ensuite, ce sera pour la onzième et la treizième étape la semaine prochaine (le mercredi et le vendredi) puis la 18eme étape de l'ultime jeudi, dans un peu plus de deux semaines.


A Messine, mercredi, Démare sera clairement un des favoris puisqu'il retrouve un parcours où il avait justement gagné il y a deux ans, comme le rappelle son coéquipier Ramon Sinkeldam : "La ville d'arrivée sera différente. Il y a une longue montée, plus loin de l'arrivée qu'en 2020. Il y aura moins de possibilités de voir des sprinteurs éliminés du peloton, même si elle est grimpée vite. On a reconnu cette étape en stage, nous allons tout faire pour que ça arrive au sprint."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.