Vuelta (E2) : La Movistar a beaucoup tenté, Soler s'impose en force

Vuelta (E2) : La Movistar a beaucoup tenté, Soler s'impose en force©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 17h47

Au service de ses leaders durant l'essentiel de la course, Marc Soler a surpris les favoris de la Vuelta dans la descente menant à Lekunberri pour remporter la 2eme étape. Primoz Roglic conserve le maillot rouge de leader à l'issue d'une journée animée.



Cette Vuelta 2020 est partie sur les chapeaux de roues ! Après une première étape dantesque au Sanctuaire d'Arrate, la deuxième a été du même tonneau. En effet, sur les 151,6km tracés entre Pampelune et Lekunberri, il n'y a quasiment pas eu de temps mort avec l'équipe Movistar qui a été au four et au moulin. La formation espagnole a vu sa tradition de remporter la deuxième étape du Tour d'Espagne se confirmer pour la troisième année consécutive grâce au succès en solitaire de Marc Soler. Une étape qui est parti fort avec de nombreuses tentatives d'échappées dans les 30 premiers kilomètres. Un quatuor composé de Julius van der Berg, Tim Wellens, Julen Amezqueta et Juan Felipe Osorio s'est formé à l'initiative de ce dernier. Peu avant le sommet du Puerto de Guirguillano, première difficulté du jour, Tim Wellens a tenté sa chance en solitaire. Le Belge est ensuite rattrapé par un trio composé d'Alex Aranburu, Bruno Armirail et Jonathan Hivert avant que Gonzalo Serrano ne fasse également la jonction. Un groupe de cinq coureurs qui a alors vu le peloton faire preuve de mansuétude, l'équipe Jumbo-Visma lui laissant quatre minutes d'avance.

La Movistar a tenté de faire exploser la course

Après une quarantaine de kilomètres de plaine, la montée du Puerto de Urbasa a vu Tim Wellens avoir une nouvelle fois des envies de se retrouver seul en tête de la course alors que, à la suite de cette montée, la Movistar a décidé de tirer parti des conditions météorologiques sur le pays Basque. En effet, avec un fort vent de côté, les coureurs de la formation espagnole ont tenté un coup de bordure qui a fait exploser le peloton en plusieurs groupes, dont le principal se limitant à 70 coureurs. Toutefois, une partie des coureurs piégés a pu faire la jonction avec le peloton principal. Le résultat de cette tentative de coup de Trafalgar des Movistar a été une avance réduite à moins de deux minutes pour l'échappée du jour, qui comptait encore six minutes d'avance avant le Puerto de Urbasa. Devant, Tim Wellens a vu son aventure en solo s'achever à 37 kilomètres de l'arrivée. Dans la foulée, Bruno Armirail tente également sa chance en solitaire alors que le peloton est, cette fois, secoué par une tentative de l'équipe Ineos Grenadiers avec Richard Carapaz qui bénéficie du soutien d'Andrey Amador. Les premières pentes de la montée de San Miguel de Aralar, juge de paix de cette 2eme étape, a vu le peloton revenir à grandes enjambées sur l'échappée, qui a définitivement pris fin à 26 kilomètres de la ligne.

Soler récompense les efforts de son équipe, Roglic grappille

L'équipe Movistar n'a pas relâché son effort, mettant Tom Dumoulin dans le rouge, mais cela n'a pas découragé Luis Leon Sanchez, offensif à 23 kilomètres de l'arrivée. Toutefois, le champion d'Espagne a vu sa tentative prendre fin quatre kilomètres plus loin. Pas rassasié, Richard Carapaz a pris les points au sommet de la difficulté, s'emparant du maillot à pois par la même occasion, mais n'a pas pu faire la différence... contrairement à Marc Soler. L'Espagnol, qui a amené à la formation Movistar sa seule victoire de l'année lors du Trofeo Pollença-Andratx en février dernier, a profité de la descente pour s'isoler en tête de la course et prendre un peu plus de 20 secondes d'avance. L'entente parmi les favoris de cette Vuelta n'a pas été idéale et personne n'a pris en charge la chasse derrière Marc Soler qui a pu savourer son deuxième succès de l'année. Primoz Roglic a réglé le sprint, prenant la deuxième place et six secondes de bonification pour renforcer son maillot rouge. Troisième de l'étape, Dan Martin remonte au deuxième rang au classement général grâce aux quatre secondes de bonification qui lui permettent de passer devant Richard Carapaz comme dauphin du Slovène avant une troisième étape qui s'annonce une nouvelle fois ardue.

CYCLISME / VUELTA 2020
2eme étape - Pampelune-Lekunberri (151,6km) - Mercredi 21 octobre 2020
1- Marc Soler (ESP/Movistar) en 3h47'04''
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 19''
3- Dan Martin (IRL/Israel Start-Up Nation) à 19''
4- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 19''
5- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 19''
6- Enric Mas (ESP/Movistar) à 19''
7- Esteban Chaves (COL/Mitchelton-Scott) à 19''
8- Hugh Carthy (GBR/EF) à 19''
9- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 19''
10- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 19''
...

Classement général après 2 étapes (sur 18)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 8'09'41''
2- Dan Martin (IRL/Israel Start-Up Nation) à 9''
3- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 11''
4- Esteban Chaves (COL/Mitchelton-Scott) à 17''
5- Enric Mas (ESP/Movistar) à 17''
6- Hugh Carthy (GBR/EF) à 20''
7- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 26''
8- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 56''
9- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 59''
10- Marc Soler (ESP/Movistar) à 1'04''
...
17- Kenny Elissonde (FRA/Trek-Segafredo) à 2'13''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.