Roglic panse ses plaies au soleil

Roglic panse ses plaies au soleil©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 12 septembre 2022 à 17h06

Victime d'une chute et contraint à l'abandon sur la Vuelta, Primoz Roglic récupère au soleil, avec l'aide d'un grand champion...



Il rêvait de remporter la Vuelta pour la quatrième fois consécutive. Mais les rêves de Primoz Roglic se sont définitivement envolés à 100 mètres de l'arrivée de la 16e étape. Victime d'une chute lors du sprint alors qu'il avait placé une attaque trois kilomètres auparavant, le Slovène a été contraint à l'abandon après avoir franchi la ligne en sang, en raison de blessures au coude, à la hanche, au genou et aux côtes. Très amer avoir dû quitter ce Tour d'Espagne finalement remporté par Remco Evenepoel, dont il était le dauphin, le coureur de la Jumbo-Visma se remet au soleil.

"Je récupère doucement et je réfléchis à l'avenir, inspiré par Kilian Jornet et ses « chemins impossibles ». Merci pour tous vos messages de soutien", écrit-il sur Instagram en légende d'un cliché où on le voit allongé au soleil, avec ses pansements et livre de celui qui a récemment battu le record de lUltra-Trail du Mont-Blanc en mains. "J'espère que tu te remettras vite et bien ! Tu es une énorme inspiration", lui a répondu Jornet sur le même réseau social. Roglic semble donc retrouver le moral, alors qu'il était très en colère après son abandon.

"Les circonstances de cette chute sont inacceptables. Elle n'a pas été provoquée par le mauvais état de la route ou une sécurité défaillante mais à cause du comportement d'un coureur, avait-il ensuite dénoncé sur le site de son équipe, estimant que Fred Wright, sprinteur de la Bahrain Victorious, était à l'origine de sa chute. Je n'ai pas des yeux dans le dos, sinon j'aurais laissé la place. Wright est venu de derrière et m'a arraché le guidon des mains sans que je puisse réagir."

Et le Britannique s'en était défendu sur les réseaux sociaux. "Je ne pense pas que cette déclaration soit juste, les images montrent que c'était un incident de course. J'apprécie que Primoz soit là pour son maillot rouge et bien sûr, je lui ai envoyé un message après la course, pour lui demander s'il allait bien. J'ai eu beaucoup de mal à lire cette déclaration et je suis déçu, avait répondu Wright sur les réseaux sociaux. L'équipe et moi avons revu les images et je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal. Primoz est un coureur fantastique et je comprends qu'il soit très déçu. Je sympathise avec lui, mais je suis sûr qu'il va bientôt reprendre la course. J'ai reçu pas mal de messages méchants, mais je me concentre sur les messages positifs."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.