Ineos Grenadiers/Froome : " Revenir au plus haut niveau ? C'est possible "

Ineos Grenadiers/Froome : " Revenir au plus haut niveau ? C'est possible "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 12 octobre 2020 à 12h24

Blessé gravement lors du Critérium du Dauphiné 2019, Christopher Froome espère pouvoir revenir à son meilleur niveau. Le quadruple vainqueur du Tour de France, âgé de 35 ans, pense que c'est possible.



Le 20 octobre prochain, Chris Froome prendra le départ de la Vuelta en tant que co-leader de l'équipe Ineos Grenadiers avec Richard Carapaz. Mais dans quel état de forme sera le quadruple vainqueur du Tour de France ? Agé de 35 ans, le Britannique a bien du mal à retrouver le niveau qui était le sien avant sa très grosse chute de juin 2019, mais il pense qu'il peut revenir au sommet. « Après l'accident que j'ai eu l'année dernière, beaucoup de gens auraient été heureux de s'arrêter et de ne pas passer par toutes les souffrances pour essayer de revenir au plus haut niveau du cyclisme. Je ne suis pas comme ça, ce n'est pas moi. Et je pense que ce n'est pas comme ça que je voulais mettre fin à ma carrière. Je pense que j'ai encore plus à donner. Il faut voir si je vais vraiment revenir au plus haut niveau, mais je crois que c'est possible. Je n'ai plus de problèmes liés aux blessures que j'ai subies l'année dernière, tout est guéri à 100%. »

Des résultats qui n'invitent pas à l'optimisme pour Froome

Reste désormais à traduire les sensations de l'entraînement en compétition. Le 12 juin 2019, alors qu'il reconnaissait le parcours du Critérium du Dauphiné, Christopher Froome avait lourdement chuté, ce qui lui avait occasionné une fracture ouverte du fémur, une fracture du coude, une fracture de la hanche, une fracture d'une vertèbre, une fracture du sternum, plusieurs côtes cassées, une hémorragie lui faisant perdre 2 litres de sang, et une petite perte de connaissance. Depuis, il n'a eu que 26 jours de course au compteur, tous en 2020, et les résultats n'ont pas été probants : 71eme du Tour des Emirats, 37eme de La Route d'Occitanie, 41eme du Tour de l'Ain, 71eme du Critérium du Dauphiné, 91eme de Tirreno-Adriatico et abandon sur Liège-Bastogne-Liège. Des résultats qui n'invitent pas forcément à l'optimisme avant la Vuelta, qui sera sa dernière course avec le maillot Ineos (ex-Sky) sur le dos, avant son départ pour Israël Start-Up Nation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.