Paris-Nice (E7) : La revanche d'Anthony Perez

Paris-Nice (E7) : La revanche d'Anthony Perez©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 13 mars 2021 à 20h00

Avant même la dernière étape de Paris-Nice, Anthony Perez a le sourire. Le coureur de l'équipe Cofidis est assuré de terminer en tête du classement de la montagne.



Anthony Perez a marqué la septième étape de Paris-Nice de son empreinte. Arrivé en tête au sommet des trois premières difficultés du jour, le coureur de l'équipe Cofidis a pris quinze points qui lui assurent de terminer cette édition 2021 avec le maillot à pois sur le dos, avant même la huitième et dernière étape. Son poursuivant Julien Bernard a 41 unités de retard et ne pourra pas le rattraper. Toutefois, seul un abandon pourrait le priver de cette distinction. Ce dimanche, sa mission sera donc de boucler les 93 kilomètres entre Plan-du-Var et Levens. Après ce septième acte, dans lequel il a finalement été distancé après avoir beaucoup donné, Anthony Perez a livré sa réaction sur sa prestation du jour. Et à s'en référer à ses dires, sa présence dans l'échappée est due à un concours de circonstance.

Perez a assommé la concurrence

« Je suis content d'avoir fait pas mal d'échappés durant la semaine, ça montre que j'ai la bonne condition. Il y avait une côte répertoriée au bout de six kilomètres que j'avais pour objectif de faire, avant de rester tranquille dans le peloton. Mais une fois devant, j'ai vu qu'on était un bon groupe et je ne voulais donc pas forcément me relever. Ce n'était pas forcément le plan d'être devant aujourd'hui (samedi), et si Julien Bernard n'était pas parti dans l'échappée, je n'y serais pas allé, a-t-il réagi pour Cyclism'Actu, ajoutant que cette belle récompense vient tourner la page d'un triste événement. Le Tour de France (2020) est un peu oublié. Même si j'ai la cicatrice dans le dos, le mauvais souvenir est passé. J'ai toujours regardé vers l'avant, même quand j'étais à l'hôpital après ma chute », a-t-il conclu. Alors qu'il était le leader provisoire du classement de la montagne, Anthony Perez a été renversé par une voiture lors de la troisième étape. Une chute provoquant une fracture ouverte costale. Le pire est derrière lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.