Paris-Roubaix (F) : Longo Borghini succède à Deignan

Paris-Roubaix (F) : Longo Borghini succède à Deignan©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 16 avril 2022 à 16h11

Au terme d'une échappée solitaire d'un peu plus de 30 kilomètres, Elisa Longo Borghini a remporté le deuxième Paris-Roubaix féminin, devant Lotte Kopecky et Lucinda Brand.



La course féminine de Paris-Roubaix devient une chasse gardée de l'équipe Trek-Segafredo. Six mois après le succès de Lizzie Deignan au terme d'une échappée au long cours, c'est sa coéquipière Elisa Longo Borghini qui a levé les bras sur la piste du Vélodrome André-Pétrilleux de Roubaix. Une course longue de 125 kilomètres et avec 17 secteurs pavés au programme qui a tout d'abord vu un groupe de quatre coureuses prendre la poudre d'escampette, vite rattrapées par l'Allemande Tanja Erath. Derrière, sous l'impulsion de la championne d'Europe Ellen van Dijk, le peloton s'est un temps scindé en plusieurs groupes. Les premiers secteurs pavés ont permis de faire un écrémage dans l'échappée, tant sur incidents mécaniques que sur méforme, avec la seule Tanja Erath qui a pu résister au retour du peloton jusqu'à l'orée des 60 derniers kilomètres. C'est alors que cette deuxième édition du Paris-Roubaix féminin s'est sérieusement animée. Marta Bastianelli et Lotte Kopecky ont tenté de sortir du peloton, avec Lucinda Brand qui a tenté de suivre. Un trio qui n'a toutefois jamais pu prendre réellement le large sur le reste du peloton.

Balsamo mise hors-course, Longo Borghini a su s'isoler

Derrière, la championne du monde Elisa Balsamo a tout d'abord été retardée par une crevaison avant de revenir sur le peloton. Toutefois, pour cela, elle a profité d'une aide bien trop franche de la part de sa voiture, ce qui a incité le jury des commissaires à disqualifier la porteuse du maillot arc-en-ciel. Dans la foulée, c'est Elisa Longo Borghini qui a tenté sa chance en solitaire dans le secteur pavé de Templeuve. La championne d'Italie a alors pris tous les risques pour creuser l'écart alors qu'Emma Norsgaard et Elena Cecchini, parties en contre, n'ont jamais pu s'entendre pour espérer revenir sur la tête de course. Après avoir frôlé la chute dans le secteur de Camphin-en-Pévèle, Elisa Longo Borghini a géré son avantage, toujours supérieur à 30 secondes, pour entrer seule sur la piste du vélodrome de Roubaix. Un dernier tour d'honneur que l'Italienne a savouré avant de passer la ligne d'arrivée en premier. Le sprint du groupe de poursuivantes a permis à Lotte Kopecky de prendre la deuxième place devant Lucinda Brand qui, comme l'an passé, permet à l'équipe Trek-Segafredo de placer deux de ses membres sur le podium. Victoire Berteau, longtemps aux avant-postes termine première Française, à la 17eme place.

CYCLISME - UCI WOMEN'S WORLD TOUR / PARIS-ROUBAIX (F)
Classement final (125km) - Samedi 16 avril 2022
1- Elisa Longo Borghini (ITA/Trek-Segafredo) en 3h10'54''
2- Lotte Kopecky (BEL/SD Worx) à 23''
3- Lucinda Brand (PBS/Trek-Segafredo) à 23''
4- Elise Chabbey (SUI/Canyon-SRAM) à 23''
5- Marta Cavali (ITA/FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) à 23''
6- Floortje Mackaij (PBS/DSM) à 23''
7- Ellen van Dijk (PBS/Trek-Segafredo) à 23''
8- Chantal van den Broek-Blaak (PBS/SD Worx) à 32''
9- Pfeiffer Georgi (GBR/DSM) à 2'22''
10- Sandra Alonso Dominguez (ESP/Ceratizit-WNT) à 2'22''
...
17- Victoire Berteau (FRA/Cofidis) à 2'54''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.