Milan-Sanremo : Le premier Monument de la saison pour Jasper Stuyven

Milan-Sanremo : Le premier Monument de la saison pour Jasper Stuyven©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 mars 2021 à 16h44

Après une offensive dans la descente du Poggio, Jasper Stuyven a su résister dans la dernière ligne droite pour remporter Milan-Sanremo devant Caleb Ewan et Wout Van Aert.



Jasper Stuyven a surpris les favoris. Alors que les noms de Wout Van Aert, Mathieu van der Poel ou encore Julian Alaphilippe étaient repris par les observateurs avant le premier Monument de la saison 2021, le Belge de la formation Trek-Segafredo a su jouer sa carte au bon moment pour arracher la plus belle victoire de sa carrière. Avec 299 kilomètres au programme mais, surtout, le retour du spectaculaire final qui a fait la renommée de la « Primavera », la première partie de course essentiellement plate a permis à une échappée de huit coureurs d'émerger des nombreuses offensives vues une fois que le peloton a quitté Milan. Un groupe dans lequel les équipes invitées ont décidé de montrer le maillot, dont la formation Novo Nordisk avec le Français Charles Planet. Avec autant de distance à parcourir, le peloton a laissé partir et accordé une avance maximale de huit minutes aux fuyards. Toutefois, avec Paul Martens, Tim Declercq et Senne Leysen, les formations Jumbo-Visma, Deceuninck-Quick Step et Alpecin-Fenix ont pris le contrôle de l'allure du peloton, afin de préserver les chances de leurs leaders respectifs. Au pied du Colle del Giovo, première difficulté de cette 112eme édition de Milan-Sanremo, l'écart entre la tête de course et le peloton s'est stabilisée autour des quatre minutes.

La Cipressa escamotée par les favoris

Mais la descente de ce col a donné des premiers frissons dans le peloton qui s'est retrouvé scindé en deux avec, notamment, Wout Van Aert et Julian Alaphilippe qui ont été décrochés. Toutefois, alors que Nacer Bouhanni a été au sol, la jonction a pu se faire dans le calme. Une alerte qui a fait le jeu du groupe de tête, qui a repris un peu d'air mais, à l'approche des trois Capi, la donne a changé petit-à-petit. En effet, alors que le peloton a repris sa marche en avant, l'échappée a commencé à se déliter pour ne plus compter que quatre coureurs avec Taco van der Hoorn, Nicola Conci, Mathias Norsgaard et Alessandro Tonelli. Avec une minute et demie de retard, le peloton a retrouvé son calme et maintenu l'échappée sous contrôle alors que Sam Bennett a été ralenti par un incident mécanique. Si les trois Capi n'ont pas permis de faire un écrémage parmi les favoris, la montée de la Cipressa a également été comme escamotée par la tête du peloton, malgré la présence aux avant-postes de Greg Van Avermaet, qui a mis fin à l'échappée en reprenant Taco van der Hoorn à 24 kilomètres de la Via Roma, au coeur de Sanremo. C'est alors que Filippo Ganna et l'équipe Ineos Grenadiers se sont placés en tête du peloton pour imposer une allure soutenue qui a provoqué une scission du peloton avec un groupe d'une quarantaine de coureurs qui s'est détaché.

Alaphilippe a attaqué, Stuyven a été plus malin

Mais la jonction a rapidement été effectuée. Dernière difficulté placée dans les dix derniers kilomètres, le Poggio a vu le champion du monde du contre-la-montre continuer son travail de sape mais, à un peu plus de six kilomètres du but, Julian Alaphilippe a pris ses responsabilités. Le champion du monde et vainqueur de l'épreuve en 2019 a placé un démarrage dans les dernières pentes du Poggio et provoqué la formation d'un groupe avec notamment Wout Van Aert qui a ensuite contré avec Caleb Ewan dans sa roue. Des mouvements qui ont permis à un groupe d'une quinzaine de coureurs de se détacher en vue d'une descente menée grand train par Tom Pidcock mais le jeune coureur britannique a ensuite coupé son effort, provoquant un regroupement. C'est alors que Jasper Stuyven a joué sa carte à fond, partant avec Soren Kragh Andersen alors qu'Anthony Turgis, finalement 10eme à l'arrivée, a tenté en vain de faire la jonction. Entré en tête sur la Via Roma, le Belge a lancé son sprint alors que, derrière Mathieu van der Poel a jeté toutes ses forces dans la bataille mais sans succès. De peu, Jasper Stuyven a gardé l'avantage sur Caleb Ewan et Wout Van Aert alors que Peter Sagan et Mathieu van der Poel complètent le Top 5. Placé dans le final, Julian Alaphilippe n'a pas eu son mot à dire et prend la 16eme place finale.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / MILAN-SANREMO
Classement final (299km) - Samedi 20 mars 2021
1- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) en 6h38'06''
2- Caleb Ewan (AUS/Lotto-Soudal) mt
3- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) mt
4- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
5- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) mt
6- Michael Matthews (AUS/BikeExchange) mt
7- Alex Aranburu (ESP/Astana-Premier Tech) mt
8- Sonny Colbrelli (ITA/Bahrain Victorious) mt
9- Soren Kragh Andersen (DAN/DSM) mt
10- Anthony Turgis (FRA/Total Direct Energie) mt
...
16- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.