Ineos Grenadiers : Retour retardé sur Paris-Roubaix pour Geraint Thomas, les Mondiaux en ligne de mire

Ineos Grenadiers : Retour retardé sur Paris-Roubaix pour Geraint Thomas, les Mondiaux en ligne de mire©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 11 août 2021 à 17h10

Ayant fait part de son envie de renouer avec Paris-Roubaix, Geraint Thomas a récemment confié que cela devra encore attendre. Le Gallois a toutefois assuré vouloir participer aux Mondiaux dans les Flandres.

Geraint Thomas ne devrait pas exaucer un de ses souhaits de début de saison. Septième de l'édition 2014 de Paris-Roubaix, sa seule participation, le coureur gallois avait confié en amont de la saison 2021 son envie de renouer avec les pavés de « L'Enfer du Nord ». Or, avec le report de la course au mois d'octobre en raison de la crise sanitaire, cette envie se trouve remise à plus tard. « J'aimerais y retourner mais seulement que je serai tout à fait prêt pour ça et en forme. Sinon, vous n'allez là-bas que pour prendre des coups de pied, a confié Geraint Thomas à l'occasion d'une diffusion en direct organisée par la plateforme Zwift. Ce n'est qu'une question d'état d'esprit. Vous devez vraiment être prêt pour ça. Les pavés sont si brutaux. Si vous êtes partant et que vous avez envie d'y aller, ce qui est l'essentiel, vous donnez tout et vous verrez bien ce que ça va donner. »


Thomas ne veut pas faire de la figuration aux Mondiaux

S'il ne sera pas présent à Compiègne le 3 octobre prochain, Geraint Thomas a toutefois dévoilé une partie de son programme pour la dernière partie de la saison 2021, avec un œil plus particulier sur les prochains championnats du monde, organisés dans les Flandres du 19 au 26 septembre prochains. « Ma prochaine course sera le Tour du Benelux, qui est la course la plus dangereuse du calendrier, a confié le Gallois. Je devais prendre part au Tour de Pologne mais je suis satisfait de ne pas y être allé. Je ferai ensuite quelques courses d'un jour puis, potentiellement, les championnats du monde. » Toutefois, s'il devait s'aligner au départ du contre-la-montre puis de la course en ligne, ça ne serait pas à tout prix. « Je n'irai là-bas que si je suis en bonne forme », ajoute le Gallois. Une fois cette échéance passée, Geraint Thomas devra régler un autre souci, celui de son avenir. En fin de contrat avec Ineos Grenadiers, le vainqueur du Tour de France 2018 assure être « prêt à écouter tout le monde » mais ne veut pas que les tractations durent trop longtemps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.