Alaphilippe "pas inquiet"

Alaphilippe "pas inquiet"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 18 avril 2021 à 23h44

Lâché dans le final de l'Amstel Gold Race et finalement sixième, Julian Alaphilippe a ensuite reconnu avoir manqué de fraîcheur mais ne s'inquiète pas pour la suite, alors qu'il doit disputer la Flèche Wallonne mercredi.



De son propre aveu, il était "fatigué" à l'issue du Tour des Flandres. Mais après avoir levé le pied quelques jours, Julian Alaphilippe comptait bien briller dimanche lors de l'Amstel Gold Race. Sauf qu'après la douzième et dernière ascension du Cauberg (900 mètres à 7%), il a fini par lâcher prise, et n'a pas pu suivre le rythme imposé par Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Tom Pidcock (Ineo Grenadiers) ou encore Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe), qui ont raflé les trois premières places. Et c'est la photo finish qui a dû départager le Belge et le Britannique. Le coureur de la Deceuninck-Quick Step, finalement sixième, ne deviendra donc pas le premier Français à remporter la classique ardennaise depuis Bernard Hinault en 1981. Il a pourtant bien tenté une attaque dont il a le secret dans la dernière montée. Mais le champion du monde s'est donc fait suivre de près avant d'être dépassé, sans parvenir à revenir. Une nouvelle preuve de ses difficultés physiques du moment ?

"Il m'a manqué un peu de fraîcheur"

"Il m'a manqué un peu de fraîcheur, a-t-il ensuite reconnu pour France 2. J'ai bien récupéré après le Tour des Flandres, j'ai fait un gros bloc de travail à l'entraînement. Je me suis senti un peu poussif toute la journée. Mais je ne suis pas inquiet pour la suite". La suite, c'est la deuxième classique ardennaise, mercredi. Une Flèche Wallonne, dont l'arrivée aura lieu au mur de Huy, qu'il connaît particulièrement bien, puisqu'il s'y est imposé à deux reprises, en 2018 et en 2019. Et dimanche prochain, ce sera au tour de Liège-Bastogne-Liège. "Ce sont deux courses qui m'ont toujours plu", confiait-il vendredi en conférence de presse. Mais celui qui a prolongé jusqu'en 2024 pourra-t-il y afficher un visage conquérant ? Réponse à la fin de la semaine...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.